5 questions à une psychologue du travail

Le psychologue du travail vous accompagne dans les difficultés liées à la vie professionnelle. Stress, mal-être, situation de harcèlement, conflit avec les collègues ou encore perte de motivation ou de confiance en soi : on vous dit quand et pourquoi consulter !

Psychologie au travail : réponses d'une professionnelle de La Réunion

Spécialiste de la santé mentale, des émotions et des comportements, le psychologue du travail peut vous accompagner dans de nombreuses situations de mal-être liées au travail. Pour savoir quand et comment consulter un psychologue du travail, nous avons rencontré Nadia Poleya qui exerce à La Réunion.

Quel est le rôle d'un psychologue du travail ?

Le psychologue du travail accompagne l'entreprise afin de prévenir ou de gérer par de la formation ou du soutien psychologique les risques psycho-sociaux (stress, conflits, harcèlement moral et sexuel et agressions des personnes extérieures à l'entreprise et on y associe aussi le mal être et la souffrance au travail, l'épuisement professionnel, les addictions en entreprise, le risque suicidaire, etc.).

Dans quel domaine professionnel intervient-il ?

Un psychologue du travail peut réaliser différentes missions dans différents domaines, notamment, l'insertion, l'orientation, le recrutement et la mobilité professionnelle. On retrouve alors ces psychologues chez pôle emploi par exemple ou dans le cadre scolaire.

Il a un code de déontologie à respecter et ce peu importe le cadre de son intervention. Cela induit de fait, le respect, la discrétion, la confidentialité mais surtout le secret professionnel. Les éléments confiés par un collaborateur (en individuel ou en groupe) ne seront jamais divulgués, même à l'entreprise. Et les éléments relatifs à l'entreprise, à son fonctionnement et ses éventuelles difficultés ne seront jamais transmis par ailleurs à quiconque. Cependant, l'accord du patient peut être demandé afin d'en parler notamment pour faire avancer une situation.

EN VIDÉO | C'EST QUOI LA DÉPRIME ?

Quand consulter un psychologue du travail ?

Tout le monde peut aller voir un psychologue, dans la mesure où il en ressent le besoin. Et que ce n'est pas ou peu en lien avec la sphère personnelle. Car si c'est perso, on va voir un psychologue clinicien. On va donc être amené à y aller lorsque l'on se sent mal dans son travail. Lorsque l'on est stressé. Lorsque l'on perd confiance en soi. Lorsque l'on se sent harcelé. Lorsque l'on est en conflit avec un collègue ou sa hiérarchie. Quand on ne sait plus quel est le sens de son travail. Lorsque l'on souhaite changer mais que l'on ne sait pas quoi faire. Sur toutes les questions impactant plus ou moins la santé et en lien avec le travail.

Le psychologue du travail peut recevoir des patients en cabinet, il travaille alors en libéral. Il va essentiellement faire une évaluation de la situation décrite par le patient, l'écouter, le conseiller, parfois poser un diagnostic et l'accompagner à la prise de recul ou à mettre des choses en place pour se sentir mieux dans son contexte professionnel. Cela va permettre d'avoir des conseils, d'en parler, de prendre du recul, d'évacuer.

EN VIDÉO | QU’EST-CE QU’UN BURN OUT ?

Quelle est la différence entre un psychologue du travail et un coach ?

Le titre de psychologue s'obtient à l'issue de 5 années d'études à l'Université. C'est un expert du comportement, des émotions et de la santé mentale. De plus, le psychologue a un code de déontologie qui cadre son intervention et notamment le secret professionnel.

Choisir un psychologue du travail pour l’identification des risques psycho-sociaux, c’est s’assurer d’avoir un consultant détenant des connaissances théoriques et appliquées d’un haut niveau universitaire : théorie des organisations, management de la santé au travail, psychopathologie du travail etc. Car, la notion de risques psycho-sociaux recouvre des réalités complexes au regard du fonctionnement du psychisme de l'individu dans les organisations. Leur appréhension nécessite une compétence et une maîtrise spécifique : la définition des concepts des risques psycho-sociaux, leur détection, leur compréhension et leur analyse. Or, cette compétence et cette maîtrise sont les domaines d’expertise des psychologues du travail. De plus, en tant que psychologue du travail je suis garante d’une éthique et d’une déontologie : respect, secret professionnel, indépendance, impartialité et compétence.

L'approche coaching est une approche résultat. C'est à dire qu'on se donne un objectif et qu'on se donne les moyens de les atteindre. Certains psychologues notamment du travail peuvent avoir une approche de coach dans le cadre de certaines interventions, notamment pour l'accompagnement des managers. Certains patients ne veulent pas ou ne sont pas prêts à une approche "psy". Une approche coaching pourquoi pas, cependant, il convient d'être vigilant quant à la formation des coachs car ce n'est pas une profession cadrée et légiférée.

À LIRE AUSSI | DÉPRESSION : 1 RÉUNIONNAIS SUR 10 EST CONCERNÉ

Comment trouver un psychologue du travail ?

On peut demander à son médecin traitant de nous conseiller un psychologue ou regarder sur internet. Beaucoup de psychologues du travail ont un site internet. La consultation est environ de 60 € et elle dure une heure. Le psychologue fixe librement son tarif et la consultation n'est pas remboursée par la sécurité sociale. Parfois, certaines mutuelles peuvent prendre en charge une partie des consultations. L'entreprise elle-même peut aussi le proposer à ses salariés. Mais majoritairement, le coût est à la charge du patient.

Publié le 5 janvier 2022

VIDEO

5 questions sur
Toutes nos vidéos 5 questions sur