Vaccins bivalents contre la covid-19 : fonctionnement et public cible

Les vaccins bivalents contre la COVID-19 arrivent à La Réunion, comment fonctionnent-ils et pour quel public sont-ils recommandés ? On vous explique tout ici

Les nouveaux vaccins bivalents arrivent à La Réunion

Les vaccins pour lutter contre l'épidémie de coronavirus disponibles en France jusqu'ici étaient les vaccins à ARN messager (Pfizer et Moderna) et les vaccins plus traditionnels à vecteur viral (Janssen et Novavax). Ces vaccins avaient été produits à partir de la souche primaire du virus. Désormais, de nouveaux vaccins dits "bivalents" sont disponibles. Ils seront efficaces pour lutter contre la souche d'origine du virus et sur certaines mutations du variant Omicron.

Principe d'action des vaccins bivalents

Ces vaccins actifs sur la souche primaire du virus, mais aussi sur le variant Omicron sont des versions "adaptées" des vaccins originaux à ARN. Objectif : cibler les mutations BA1, BA4 et BA5 d'Omicron, en plus de la souche originale du SARS-CoV-2. C'est pour cela qu'ils sont dits "bivalents" ; au contraire des premiers vaccins qui sont dits "monovalents" car ils ciblent uniquement la souche originale du virus.

Les mutations Omicron sont celles qui circulent le plus dans le monde ces derniers mois. C'est la raison pour laquelle l'industrie pharmaceutique s'est intéressée à les cibler plus particulièrement. Le principe d'action est le même que celui des vaccins à ARN déjà employés en France : chacun contient des molécules d'ARNm qui ont des instructions pour fabriquer certaines protéines du virus du COVID-19 issues de la souche originale et des sous-variants Omicron BA.1 ou BA4-BA5. Grâce à ces informations, les cellules du corps peuvent fabriquer des anticorps et produire une réponse immunitaire rapide. Ainsi, lorsque la personne vaccinée est confrontée au virus, son corps est armé pour le repousser.

Vaccins bivalents : quel public ?

Ces nouveaux vaccins contre le Covid seront autorisés chez les personnes âgées de 12 ans et plus ayant reçu au moins une première vaccination contre le Covid-19, quels que soient le vaccin utilisé. Ils seront donc autorisés uniquement pour une utilisation en dose de rappel .

Pour mémoire, le second rappel (ou 4 ème dose) concerne les personnes de plus de 60 ans ainsi que les adultes de moins de 60 ans à risque de forme grave de la maladie, les femmes enceintes (dès le 1er trimestre de leur grossesse), les personnes immunodéprimées quel que soit leur âge, les enfants et adolescents à haut risque souffrant de pathologies le justifiant. L'entourage de ces personnes à risque et les professionnels du secteur sanitaire et médico-social sont aussi concernés.

À LIRE AUSSI | COVID-19 : OÙ SE FAIRE VACCINER DEPUIS LA FERMETURE DES CENTRES DE VACCINATION ?

Sources :

  • Les différents types de vaccins contre la COVID-19 - OMS

  • Vaccins contre le Covid-19 disponibles en France - ANSM

  • Covid-19 : la HAS intègre les vaccins bivalents dans la stratégie de vaccination pour l’automne - HAS-SANTE

  • DEFINITION : VALENCE - vaccination-info-service.fr

Tous nos articles sont rédigés avec l'aide de professionnels de santé de La Réunion.

Publié le 6 Octobre 2022

COVID-19

coronavirus covid-19
Tous nos articles sur le Coronavirus