La santé en vidéo
La santé en vidéo

Qu’est-ce que les médecines alternatives ?

Des maux, des mots — Homéopathie, ostéopathie, phytothérapie... La France compte plus de 300 médecines alternatives et complémentaires. Mais qu'est ce que c'est ?

Les différents types de médecines alternatives

Aujourd'hui, la France compte plus de 300 MAC. "MAC" pour "médecines alternatives et complémentaires". Ces thérapies regroupe des pratiques aussi variées que :

  • l'homéopathie,
  • l'ostéopathie,
  • phytothérapie
  • la médecine chinoise
  • l'ayurvédique,
  • les thérapies dites "énergétiques", dont l'acupuncture et le shiatsu
  • celles qui s'adressent à l'esprit, telles que l'hypnose et l'EMDR, une nouvelle approche de psychothérapie qui utilise la stimulation sensorielle.

On estime que 40% des Français ont recours aux MAC. Cette proportion augmente chez les personnes atteintes de maladies chroniques.

Que pense la médecine des pratiques alternatives ?

Le Conseil National de l'Ordre des Médecins ne reconnaît et autorise que quatre MAC : l'acupuncture, l'homéopathie, la mésothérapie et l’ostéopathie.

Si ces médecines douces suscitent encore la méfiance, c'est parce qu’elles ne sont pas toujours légalement encadrées et peuvent donner lieu à des dérives. Mais certaines MAC ont quand même fait leur entrée à l’hôpital, comme la médecine traditionnelle chinoise ou l’hypnose. Elles sont alors utilisées en complément de la médecine conventionnelle, qui s'appuie sur des quant à elle sur des traitements qui ont obtenu une validation scientifique, soit par des essais cliniques, soit parce qu’ils bénéficient d’un consensus professionnel fort parmi la majorité des professionnels de la discipline concernée. 

Dans la très grande majorité des cas, les pratiques de soin non conventionnelles n’ont pas fait l’objet d’études scientifiques ou cliniques montrant leurs modalités d’action, leurs effets, leur efficacité, ni même leur absence de danger. Lorsqu’elles sont utilisées pour traiter des maladies graves ou en urgence à la place des traitements conventionnels reconnus, elles peuvent donc faire perdre des chances d’amélioration ou de guérison aux personnes malades.

En cas de question ou lorsque vous souffrez d’un problème de santé, il est recommandé de consulter votre médecin traitant !

DES MAUX, DES MOTS

Sébastien Payet comédien réunionnais décrypte la santé en 2 minutes. Il est content.
Tous les épisodes