La santé en vidéo
La santé en vidéo

C'est quoi le SAF ?

Des maux, des mots — Pourquoi est -il recommandé de ne pas boire d'alcool pendant sa grossesse ? Sébastien Payet vous répond dans ce programme court et décalé sur la santé !

SAF signifie Syndrome d'Alcoolisation Fœtale. On parle de SAF lorsque le taux d'alcool est équivalent chez la mère et le fœtus.

Quelles conséquences pour l’enfant ?

Dans la majorité des cas, le SAF sera à l’origine d’une embryofoetopathie.

Cela correspond à des anomalies de formation de l’embryon puis du foetus. Les enfants touchés par le SAF peuvent connaître un retard mental ou psychomoteur, un retard de croissance, une baisse du QI. Autant de difficultés qui lui rendront la vie plus compliquée.

Les risques sont importants avant même la naissance : fausses couches et accouchements prématurés, retards de croissance intra-utérin peuvent être le lot des futures mamans qui consomment de l’alcool.

Même s’il s’agit juste d’un petit verre de temps en temps ?

La consommation d’alcool, même en petite quantité, n’est jamais anodine. Et encore moins pour un foetus, beaucoup plus vulnérable qu’un adulte.

 
Comment ça marche ?

Il existe une réelle connexion entre la mère et son foetus. Le placenta est à la fois une zone d’échange et de filtre. L’alcool bu par la mère passe dans son sang puis dans le sang du fœtus, via le placenta. Le foie du fœtus n’ayant pas atteint sa maturité, il ne possède pas la capacité de détoxification d’un foie adulte et l’alcool devient donc toxique.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que l'absorption d'alcool durant la grossesse est particulièrement toxique, pour la maman comme pour l'enfant. D’autant plus si cette intoxication est associée à la prise de tabac, de médicaments et d'autres substances toxiques.

Pour ne prendre aucun risque, il n’y a qu’une solution : zéro alcool pour la maman pendant la grossesse et l’allaitement !

 

À lire aussi > Alcool et grossesse : quels risques pour le bébé ?