Vacciner mes enfants contre la covid-19 : quel intérêt ?

La vaccination des enfants de 5 à 11 ans contre la covid-19 est désormais possible. Nombreux sont les parents qui s'interrogent sur la nécessité, les bénéfices et les risques de ce vaccin pour les plus jeunes.

Nos enfants peuvent désormais être vaccinés contre le coronavirus

La vaccination des enfants de 5 à 11 ans avec le vaccin Pfizer a fait l'objet d'un avis favorable de la Haute Autorité de Santé (HAS). Cet avis s'appuie notamment sur les données rassurantes des études scientifiques du vaccin Pfizer ainsi que sur les données des pays ayant déjà autorisé la vaccination de cette tranche d'âge (les Etats Unis par exemple). Conseillée par la HAS, la vaccination contre la covid-19 des enfants de 5 à 11 ans est cependant non obligatoire et soumise au consentement des deux parents, avec autant que possible l'accord de l'enfant lui même.

Alors, quels sont les bénéfices de la vaccination des enfants ?

Limiter les formes graves de la maladie

On le sait depuis un moment ; les formes graves du covid chez les enfants sont rares et bien moindre que chez les adultes ; néanmoins, elles restent possibles. Ainsi, en décembre 2021 à La Réunion, 3 enfants ont été admis en réanimation à la suite d’une infection par la Covid-19 (2 étaient porteurs de pathologies et 1 avait développé un syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique - PIMS). Le vaccin contre la covid, comme chez les adultes, minimise le risque de forme grave. Ceci est d'autant plus important à avoir en tête que la circulation du virus augmente chez les enfants avec la cinquième vague de l'épidémie.

En effet, selon les données de Santé Publique France, le taux d'incidence a le plus fortement progressé chez les 0-9 ans (2 524, +132%) et chez les 10-19 ans (4 520, +104%) en semaine 1 (du 3 au 9 janvier 2022) en France. Le nombre de cas chez les enfants est donc de plus en plus important et entraine logiquement une hausse du nombre de cas graves.

Le bénéfice de la vaccination contre le coronavirus est encore plus important chez les enfants à risque de forme grave (porteurs d'une comorbidité telle qu'on les connait chez les adultes : obésité, maladies respiratoires etc.) : pour eux le vaccin est recommandé depuis le 30 novembre.

À LIRE AUSSI | VACCINATION CONTRE LA COVID-19 : ATTENTION AUX IDÉES REÇUES

Vacciner les enfants pour préserver leur bien être

En limitant la circulation du virus, la vaccination des enfants permet de diminuer le risque de fermetures de classes et l'isolement des enfants. Or, on l'a vu lors du premier confinement, les plus petits ont de grandes difficultés à être privés de tout contact extérieur. Les vacciner a donc pour conséquence un bénéfice sur la vie éducative, psychique et sociale des enfants.

EN VIDÉO | MA VIE AVEC LA COVID-19

La question du bénéfice collectif

Selon l'institut Pasteur et le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, la campagne de vaccination des jeunes enfants pourrait avoir un bénéfice collectif en limitant la circulation du virus, notamment dans les familles et à l'école (on sait en effet que même vacciné, on peut etre infecté, mais la contagiosité est plus faible).

Quel vaccin pour les enfants de 5 à 11 ans ?

Le seul vaccin disposant d'une autorisation de mise sur le marché pour la vaccination des enfants est le vaccin pédiatrique Pfizer 10 µg/dose. Le schéma vaccinal recommandé comporte 2 doses de 10 µg, administrées à 21 jours d'intervalle.

Un schéma à 1 dose est mis en œuvre si l'enfant a déjà été infecté par la COVID-19. Un test sérologique rapide pour éviter, si nécessaire, une seconde dose.

Comme chez l'adulte, il est recommandé de réaliser un test sérologique rapide avant la première injection chez l'enfant afin d'éviter une seconde dose si l'enfant a déjà eu la covid.
Dans le cas d'un résultat positif, le schéma de vaccination à 1 dose s'applique.

Pour répondre à toutes vos questions et s'il vous reste des doutes, n'hésitez pas à en parler à votre médecin traitant ou au pédiatre qui suit vos enfants.

Sources :

  • Point épidémiologique hebdomadaire / N°98 / Situation au 13 janvier 2022 - Santé Publique France
  • Vaccination COVID des enfants de 5 à 11 ans : la HAS favorable, mais sans obligation - Vidal
  • Place du vaccin à ARNm COMIRNATY® chez les 5-11 ans - HAS Santé
  • Impact of booster vaccination on the control of COVID-19 in the context of waning immunity - HAL Pasteur
  • La vaccination des enfants de 5 à 11 ans - Ministère de la Santé
  • Élargir dès maintenant la vaccination à trois sous-groupes d’enfants âgés de 5 à 11 ans - Has Santé
  • Covid-19 : Vaccination des enfants de 5 à 11 ans - ARS La Réunion

Publié le 18 janvier 2022

COVID-19

coronavirus covid-19
Tous nos articles sur le Coronavirus