Santé environnement
Santé environnement

Masque contre le Coronavirus : en tissu ou chirurgical... lequel choisir ?

Masques en tissu, masques chirurgicaux, masques FFP2 : comment savoir lequel choisir en fonction de ma situation pour lutter contre le COVID-19 ? Comment le supporter au quotidien ? Nous avons compilé pour vous les avantages et inconvénients de chacun d'entre eux.

Différents types de masques Coronavirus

Depuis le déconfinement, et la formalisation du port du masque obligatoire par le gouvernement, nous sommes confrontés au choix d'un masque à porter au quotidien. Avec la pléiade de masques disponibles, nous vous avons préparé un récapitulatif de ce qui s'offre à vous. Masque chirurgical, en tissus ou encore FFP2 ? Un choix pas si évident...

1 - Comment mieux supporter le port du masque ?

  • Essayez de respirer par le nez, si possible la bouche fermée. La respiration par le nez "génère moins de chaleur et d'humidité qui seront retenues dans le masque" d'après l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail du Canada (IRSST).
L'IRSST précise toutefois que la respiration nasale est possible lors d’un effort faible à modéré et non lors d'efforts intenses (activité physique).

 

  • Choisir un masque bien ajusté à la forme et à la taille de votre visage. Cela réduira la buée sur vos lunettes par exemple. 
  • Privilégiez les masques ayant des lanières ajustables plutôt que des élastiques non réglables. Il sera mieux adapté à votre visage et vous aurez moins tendance à le toucher ! Un réflexe à éviter absolument.

Port du Masque : les choses à retenir !

Qu'il s'agisse du masque en tissu, du masque chirurgical ou du masque FFP2 (réservé aux personnels soignants), nous devons toujours respecter ces quelques mesures en les accompagnant des gestes barrières :

  • Le positionner de sorte qu’il recouvre le nez et la bouche.
  • Se laver les mains avant et après toute manipulation du masque.
  • Ne jamais toucher la face avant du masque.
  • Manipuler le masque uniquement au moyen des élastiques ou des lanières.
  • Ne pas le réutiliser s'il est sale, déchiré ou humide.
  • Ne pas le retirer pour parler.

2 - Reconnaître les différents types de masques

Le masque chirurgical

Masque chirurgical

Il protège le porteur du masque et son entourage. D'après l’Association française de normalisation (AFNOR) "il est destiné à éviter la projection vers l’entourage des gouttelettes émises par celui qui porte le masque. Il protège également celui qui le porte contre les projections de gouttelettes émises par une personne en vis-à-vis."  Sa durée de vie est de 3 à 4 h et il est à usage unique. 

Qui doit porter le masque chirurgical en priorité ?

  • Les personnes atteintes de la COVID-19 ;
  • Les "personnes contacts" : il s'agit des personnes ayant été en contact avec une personne testée positive au virus sans avoir pu respecter les mesures de protection efficaces (contact direct en face à face, à moins d’1 mètre, partage d'un espace confiné avec une personne contaminée pendant plus de 15 minutes...).

Comment savoir si je suis une personne-contact ?

Lorsqu'un individu est détecté positif au SARS-CoV-2 (c'est le nom du virus), l'Assurance Maladie lui demande de dresser la liste des personnes avec qui il a été en contact rapprochée. Si je fais partie de cette liste, l'Assurance Maladie va pouvoir me contacter et m'indiquer la procédure à suivre.

 

Personnes contacts

 

  • Les soignants quand ils prennent en charge des patients, selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS),  "sont les plus exposés à la COVID-19, car celle-ci se transmet principalement en cas de contact proche avec un cas présumé ou confirmé et son environnement immédiat."

A LIRE >> Dépistage de covid-19 gratuit : ça se passe où ?

AVANTAGES du Masque Chirurgical

  • Il est anti-projections.
  • Il protège avant tout l'entourage de celui qui le porte, d'où l'intérêt pour la personne malade de le porter pour protéger son entourage.
  • Il protège également celui qui le porte contre les projections de gouttelettes émises par une personne en vis-à-vis.
  • Il n'a pas besoin d'être lavé car il est à usage unique.

Encadré : Attention donc à ne pas le porter plusieurs fois comme on peut avoir tendance à le faire lorsqu'on a oublié d'en prendre un neuf ! Ayez toujours un petit stock à mettre dans un sachet propre ou une grande enveloppe !

INCONVENIENTS du Masque Chirurgical

  •  Il n'est pas écologique car on ne peut le porter qu'une fois, durant 4h maximum. De plus, on en retrouve dans la nature et aux abords des commerces. Un comportement qui fait d'ailleurs courir des risques aux agents d'entretien charger aussi de nous protéger contre le coronavirus
  • Il n'est pas économique car pour maintenir son stock, il implique un achat régulier !

Masque en tissu

Masque en tissu

Le masque en tissu est différent du masque chirurgical et du masque FFP2 qui sont des masques à usage unique devant être jetés après seulement quelques heures d’utilisation. 

Le masque en tissu lui, est réutilisable et économiquement c'est intéressant.

Qui devrait porter le masque en tissu en priorité ?

Le port du masque en tissu est dédié aux personnes n'étant pas contaminées par le virus SARS-CoV-2 (c'est le nom du virus) ! Autrement dit, par la majorité d'entre nous hormis les "personnes-contacts" et les personnes fragiles (voir-ci dessus) !

AVANTAGES du masque en tissu 

  • il est plus écologique car il est lavable et donc réutilisable. Il faut le laver au savon et à l'eau à chaque utilisation ou en machine à 60°.
  • il est plus économique à long terme. Surtout si vous avez des talents pour la couture !

INCONVENIENTS du masque en tissu

  • Il ne nous protège pas suffisamment du virus SARS-CoV-2  mais constitue une protection supplémentaire essentielle aux autres gestes barrières (distance physique, lavage des mains...)
  • Il n'est pas entièrement filtrant et laisse passer des projections de gouttelettes. Ceci dit, porter un masque même en tissu est plus prudent que de ne rien porter du tout surtout lorsque la distance d'au moins 1 mètre ne peut pas être respectée (dans la voiture, lors d'une réunion de travail etc.) ! Cela permet au moins de limiter la projection de gouttelettes de salive. C'est ce que recommandent d'ailleurs l'Académie de médecine et l'Organisation Mondiale de la Santé

  • Il n'est pas toujours ajustable. Parce qu'il est souvent fait-main par un proche qui n'a pas forcément suivi le tutoriel officiel de l'AFNOR, le masque est souvent ou trop serré ou trop lâche. Résultat : soit on a tendance à le toucher pour le réajuster avec des mains pas toujours propres ; soit il est trop opaque et gêne la respiration. 

Voir le tuto de l’Association française de normalisation (AFNOR) (CLIQUEZ-ICI). Ce mode d’emploi s’adresse aux professionnels et aux amateurs. Il comprend la liste des matériaux à utiliser ainsi que des schémas et des patrons. 

 

  • La matière utilisée pour le fabriquer peut être plus ou moins gênante pour la respiration. Un masque en coton vous permettra une meilleure aération et un meilleur confort qu'un masque en polyester par exemple. A éviter : la matière en jean, la toile cirée, le tissu enduit et le jersey. L'AFNOR conseille également d'éviter "d’utiliser la polaire et la cretonne rugueuse" durant l'été notamment.

Comment savoir si le masque en tissu que j'achète est aux normes ?

A partir de septembre 2020, des masques certifiés, estampillés du logo NF, seront disponibles.

Plusieurs niveaux de confort seront détaillés :

  • respirabilité
  • performance
  • qualité
  • confort 

D’ici-là, l'AFNOR recommande "de questionner le fabricant/vendeur, qu’il soit particulier, artisan ou industriel, pour savoir s’il a suivi les recommandations de l’AFNOR Spec – Masques barrières. A-t-il choisi des matériaux parmi ceux recommandés ?"

Les masques FFP pour "Filtering Face Piece"

Masque FFP2

Ces masques fonctionnent dans les deux sens : ils protègent le porteur du masque contre les risques d'inhalation de gouttelettes chargées de virus mais l'empêchent aussi de projeter ces gouttelettes.

Ce sont les fameux masques FFP2, ayant une capacité de filtration de 94% des particules fines, qui sont les plus efficaces contre les virus tels que celui de la Covid-19. C'est pour cette raison qu'ils sont réservés en priorité aux soignants étant en contact direct avec les personnes testées positives au virus. Cette recommandation se justifie notamment parce que les conditions d'utilisation de ces masques sont très strictes.Leur durée de vie est d'environ 8h et ils sont à usage unique également. 

Masque FFP pour qui en priorité ?

Ces masques sont surtout dédiés aux soignants étant au contact des malades.

AVANTAGES du masque FFP2

  • Il est plus efficace pour les personnes les plus concernées (voir ci-dessus) car il protège dans les deux sens. 
  • Il est composé d’une pièce faciale (demi-masque ou masque complet) et d’un dispositif de filtration.
  • Sa durée de protection est de huit heures
  • Il n'a pas besoin d'être lavé puisqu'il ne s'utilise qu'une seule fois.

INCONVENIENTS des masques FFP

  • Le masque de type FFP2 est difficilement supporté au delà de quelques heures (Selon le PDF disponible sur Solidarites-sante.gouv.fr)
  • Il coûte plus cher que les masques chirurgicaux.
  • Son prix n'est pas fixe et varie en fonction des grossistes qui en vendent.
  • Il n'est pas écologique puisqu'il est à usage unique, pour une durée de 8h maximum. De plus, il fait l'objet de déchets sauvages dans la nature et aux abords des commerces. Or, il doit être mis dans une poubelle dédiée et surtout pas dans la poubelle jaune.
  • Il n'est pas économique car pour maintenir son stock, il implique à l'instar du masque chirurgical, un achat régulier !

Sources :

  • FAQ Masques Barrières - AFNOR
  • Le Masque Mode d'emploi - Solidarites-sante.gouv.fr
  • Comment faire son masque selon l'AFNOR- AFNOR
  • Maladie à coronavirus 2019 - OMS
  • Y a-t-il un risque à porter un masque en contexte de chaleur en milieu de travail ? - IRSST
  • L'Assurance Maladie en première ligne auprès des personnes contact - Ameli.fr
  • Encadrement des prix des masques de type chirurgical et enquêtes sur les masques grand public - Economie.gouv.fr

Tous nos articles sont rédigés avec l'aide de professionnels de santé de La Réunion.

Publié le 13 août 2020

 

Sur le même sujet

retour de voyage coronavirus
Coronavirus et retour de vacances

COVID-19

coronavirus covid-19
Tous nos articles sur le COVID-19