Santé environnement
Santé environnement

Covid-19 : les modes de transmission

Peut-on attraper le Covid-19 lors d'une baignade à la plage ? Les animaux domestiques le transmettent-ils ? On revient sur l'essentiel !

Tout d’abord, il faut garder à l’esprit que le Covid-19 a émergé en décembre 2019 ; cela fait donc seulement quatre mois que les scientifiques l’étudient et planchent dessus. Néanmoins, il appartient à la famille des coronavirus, une famille de virus qui est déjà connue des scientifiques. Il faut donc être prudent sur ce qu’on peut lire et penser de ce virus car il est encore bien trop tôt pour tout savoir de lui.

Le virus survit-il sur les surfaces (plastique, verre, ...) ?

Selon les observations et études déjà menées sur les précédentes formes de coronavirus, auxquelles le Covid-19 est génétiquement lié, on peut penser que le virus pourrait survivre de quelques heures à plusieurs jours sur une surface inerte, selon la matière de la surface mais également selon des facteurs ambiants comme la température ou l’humidité.

Il y a donc encore beaucoup d’incertitude sur la durée de vie du virus sur une surface inerte !

L’OMS précise que : «On ne sait pas avec certitude combien de temps le virus responsable du Covid-19 survit sur les surfaces mais il semble qu’il se comporte comme les autres coronavirus. Les études (et les informations préliminaires sur la Covid-19) tendent à montrer que les coronavirus peuvent résister sur les surfaces quelques heures à plusieurs jours. Ceci peut dépendre de différents paramètres, par exemple le type de surface, la température ou l’humidité ambiante.» Attention toutefois à relativiser car la présence du virus sur une surface ne veut pas forcément dire que la quantité qui y reste est toujours contagieuse.

Les différentes agences de santé publique dans le monde sont unanimes sur la question : le virus se transmet principalement entre deux personnes situées à moins d’un mètre de distance via des gouttelettes produites lors d’une toux ou d’un éternuement. Pourtant, la contamination demeure «possible» au contact d’une surface infectée. C’est ce qu’indique par exemple le site de l’agence de santé publique aux Etats-Unis (CDC) : «Il est possible d’attraper le Covid-19 en touchant une surface ou un objet où se trouve le virus puis en portant sa main à sa bouche, à son nez, à ses yeux, mais ce n’est pas le principal mode de transmission.»

D’où l’importance de se laver régulièrement les main ou d’utiliser une solution hydro-alcoolique tout au long de la journée 

La chaleur a-t-elle un effet sur le virus ?

Impossible de le savoir pour le moment ! Comme la plupart des infections respiratoires, le Covid-19 se transmet par les gouttelettes de salive et par contact avec des surfaces contaminées. On sait que la période hivernale est propice à la transmission des infections car elle favorise un mode de vie confiné et fragilise le système immunitaire. De plus la plupart des virus sont mieux conservés par le froid, ce qui explique la circulation moindre du virus de la grippe ou des rhumes l’été par exemple.

Mais attention, comme précisé plus haut, on ne connait pas encore suffisamment ce virus pour se prononcer avec certitude sur son comportement.

Peut-on attraper la maladie au contact de l’eau ?

A ce jour, on a pas relevé de contamination par l’eau. Cette maladie est à transmission respiratoire et probablement de l’animal à l’homme, mais la source n’est pas encore identifiée.

Existe-t-il des risques liés aux animaux domestiques (d'élevage et familiers) ?

Il n'existe aucune preuve que les animaux domestiques jouent un rôle dans la propagation du coronavirus COVID-19.

Existe-t-il des risques liés aux aliments ?

Au vu des informations disponibles, le passage du Coronavirus COVID-19 de l’être humain vers une autre espèce animale semble actuellement peu probable, et la possible contamination des denrées alimentaires d’origine animale à partir d’un animal infecté par le COVID-19 est exclue. Les aliments crus ou peu cuits ne présentent pas de risques de transmission d’infection particuliers, dès lors que les bonnes règles d’hygiène habituelles sont respectées lors de la manipulation et de la préparation des denrées alimentaires.

Sources

Flambée de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19)— Organisation Mondiale de la Santé

Coronavirus—INSERM

Informations Coronavirus— Gouvernement.fr

Les coronavirus —Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

 

Article publié le 17/03/2020