Santé environnement
Santé environnement

Coronavirus chez l'enfant : port du masque et risques de contagion

Pour lutter contre l'épidémie de covid-19, le masque est recommandé chez les enfants dès 6 ans à La Réunion. Une mesure de précaution supplémentaire en raison de nombreuses incertitudes autour de la contagiosité de nos enfants.

Le masque est recommandé chez les enfants dès 6 ans à La Réunion et obligatoire en métropole. Si les enfants présentent des tableaux cliniques moins graves du coronavirus, il est encore difficile de déterminer s'ils sont autant ou moins contagieux que les adultes.

COVID-19 : A quoi sert le masque dès 6 ans ?

En l'absence de réponses et de connaissances certaines sur la transmission du virus entre les enfants et d'enfants à adultes, le gouvernement a décidé par précaution et prudence de rendre le masque obligatoire dès l'âge de 6 ans, notamment à l'école (conseillé mais non obligatoire à la Réunion).

En effet, le brassage qu'occasionnent les flux d'élèves à l'école primaire pourrait être un facteur de transmission du virus supplémentaire.

Les enfants sont ils moins contagieux que les adultes ?

On entend beaucoup que les enfants porteurs de la Covid-19 transmettent très peu le virus, que ce soit entre eux ou aux adultes. En d'autres termes, ils contamineraient moins les autres. Est-ce en raison de leur système immunitaire ? D'une charge virale moins importante ? Qu'en est il réellement ?

A ce stade, il est malheureusement impossible de donner une réponse claire a cette question, les études se contredisant les unes après les autres :

  • une étude sud-coréenne a montré que les enfants avaient pu contaminer un nombre comparable de personnes que des adultes infectés,
  • une autre étude sortie peu après indiquait une moindre contagiosité des enfants
  • une troisième (italienne) montrait que les enfants de moins de 15 ans représentaient la tranche d'âge la plus contagieuse !

Autrement dit, il faut accepter qu'il n'y a pas de consensus sur cette question. De nombreux pays publient des études tantôt inquiétantes, tantôt rassurantes sur le sujet. Sans réponse claire, le port du masque à l'école est devenu obligatoire à partir de 6 ans en métropole. Il est aujourd'hui encore simplement recommandé à La Réunion.

A LIRE AUSSI | COVID-19 : MOINS EXPOSE A 40 ANS ? MON ENFANT A ETE EN CONTACT AVEC UN CAS POSITIF

En attendant d’acquérir plus de connaissances en épidémiologie et en virologie concernant les enfants face au coronavirus, la prudence s’impose. En particulier sur le risque que des enfants contaminent des personnes vulnérables de leur famille, surtout à l'approche des fêtes de fin d'année. Il reste essentiel de respecter partout l’ensemble des mesures barrières.

Les enfants sont-ils tous asymptomatiques ?

NON. Mais chez les enfants, l’infection est généralement plus légère ou asymptomatique, ce qui signifie que l'infection peut passer inaperçue ou ne pas être diagnostiquée. "Plus légère" signifie que les enfants et adolescents ont moins de risque de développer une forme grave de la maladie, d'être hospitalisés, voire d'en mourir (ce qui ne signifie malheureusement pas qu'il n'existe pas de cas graves ou de décès chez les enfants).

Une étude statistique, menée aux Etats-Unis (le pays le plus touché au monde) et publiée par le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC), estime qu'entre mars en juillet 2020, le taux d'hospitalisation des enfants était 20 fois moins important que chez les adultes.

A LIRE AUSSI | LES TESTS ANTIGÉNIQUES, PLUS RAPIDES MAIS MOINS EFFICACES QUE LES TESTS PCR

Dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire de la semaine 43 (du 19 octobre au 25 octobre 2020), Santé publique France estime que le taux d'incidence (c'est-à-dire le nombre de nouveaux cas) était deux à quatre fois moins important chez les 0-14 ans que dans les autres classes d'âge.

Le coronavirus est il moins dangereux pour les enfants ?

Oui et non. Le coronavirus est moins virulent chez les enfants, avec moins de formes graves et plus de cas sans symptôme que dans les autres tranches d'âge. Mais il existe, comme pour d'autres maladies infantiles comme la rougeole par exemple, des formes graves ainsi que des décès. C'est pour cela que l'apprentissage des gestes barrières par les enfants est soutenue par Santé Publique France ; une stratégie visant à impliquer les enfants pour qu'ils soient eux même au coeur de la prévention contre ce virus.

Pour aller plus loin :

Sources :

  • Covid-19 : ce que l’on sait sur les enfants et adolescents et ce qu’il reste à apprendre - Lemonde

  • COVID-19 et enfants : le rôle des établissements scolaires dans la transmission du virus - SantéPubliqueFrance

  • Covid chez l'enfant : les enfants plus touchés et plus contagieux qu'annoncé ? - Linternaute

  • Age-Related Differences in Nasopharyngeal Severe Acute Respiratory Syndrome Coronavirus 2 (SARS-CoV-2) Levels in Patients With Mild to Moderate Coronavirus Disease 2019 (COVID-19) - JamaNetwork

Tous nos articles sont rédigés avec l'aide de professionnels de santé de La Réunion.

Publié le 30 Novembre 2020

Sur le même sujet

coronavirus covid-19
Tous nos articles sur le COVID-19