L'AVC

Vivre après un AVC

Après un AVC : partir en vacances

Partir en vacances permet parfois de déconnecter, de se retrouver, et de faciliter les relations avec les proches en sortant du contexte quotidien. C’est donc salutaire, mais ça implique un peu de préparation en amont, notamment si vous partez en voyage. Voici quelques petits conseils.

Stock de médicaments

En cas de séjour de plus d’un mois, votre médecin devra noter sur une ordonnance qu’il vous accorde le droit de demander votre traitement pour une durée plus longue. Cette ordonnance annotée devra être envoyée à votre caisse d’Assurance Maladie, avec un formulaire de déclaration sur l’honneur que vous pouvez télécharger ici. Avant de pouvoir aller chercher vos médicaments à la pharmacie, l’accord de votre caisse devra vous être donné. Comme ces démarches peuvent prendre un peu de temps, n’hésitez pas à vous y prendre à l’avance, et à parler de votre projet de vacances à votre médecin le plus tôt possible.

Trouver ses médicaments à l’étranger

En cas de séjour à l’étranger, si vous avez besoin de trouver des médicaments sur place, demandez à votre médecin qu’il rédige une ordonnance qui mentionne la Dénomination Commune Internationale (DCI) de vos médicaments, afin qu’elle soit comprise dans tous les pays. La DCI est un nom non commercial qui fait souvent référence à la substance active contenue dans un médicament. Par exemple, la DCI du Doliprane, de l’Efferalgan et du Dafalgan est la même : le paracétamol. La DCI est le nom que l’on inscrit sur la boite des médicaments génériques. Cette dénomination est internationale, et vous permettra donc de trouver ce dont vous avez besoin partout où vous allez.

Bagages & médicaments

Si vous prenez l’avion, ne mettez pas tous vos médicaments au même endroit : embarquez vos médicaments et l’ordonnance sur vous, et laissez une autre partie des médicaments dans la soute à bagages.

un personnage jaune tient une valise


On part quand ?

Arrêt de travail & assurance maladie

Si vous êtes en arrêt de travail, demandez à votre médecin un certificat vous autorisant à partir, et envoyez-le à votre caisse d’Assurance Maladie. Lorsque vous voyagez en Europe, vous pouvez demander une carte européenne d’assurance maladie. Cette démarche est disponible en ligne sur le site de la CGSS à La Réunion.

Vérifier auprès de votre mutuelle qu’un éventuel rapatriement serait pris en charge, ainsi que les les frais médicaux que vous pourriez devoir engager sur place. Dans le cas contraire, il est conseillé de souscrire une assurance assistance voyage. 

Numéros d’urgence

Notez bien le numéro d’appel des urgences en Europe (112), et si vous voyagez dans un autre pays, renseignez-vous sur le numéro local. Par exemple aux États-Unis, c’est le 911. À Maurice, le numéro du SAMU est le 114, mais le 112 vous permet d’avoir accès aux services de la police.

Enfin, pour profiter au mieux de votre séjour, renseignez-vous sur l’accessibilité des lieux de visite. Il existe des voyagistes spécialisés dans les voyages avec un handicap.

Lire la suite :

Un couple aidant/aidé se tient la main
Être aidant

Un AVC, ça change aussi la vie des proches. S’occuper d’un malade au quotidien est un rôle éprouvant. Voici quelques conseils pour le bon fonctionnement du couple aidant-aidé.

Trouver de l'aide

Plusieurs mains se superposent formant une ronde
Des structures à vos côtés

Aide sociale, médicale, à l’extérieur ou à domicile, pratique sportive adaptée, groupes de parole, etc. : de nombreuses structures et associations à La Réunion peuvent vous aider.

SOURCES

La vie quotidienne après un AVC — France AVC

Cet article a été réalisé avec des professionnels de santé de La Réunion.

Retour au sommaire

Illustration de l'avc sous forme de pictogrammes
Vivre après un AVC