Droits & santé
Droits & santé

Numérique en santé : pourquoi je dis oui ?

"Pour ma santé, je dis oui au numérique" ! Le Ministère des Solidarités et de la Santé lance une campagne pour promouvoir le numérique dans le secteur de la santé. Objectif : sensibiliser sur un numérique "éthique", c'est à dire respectueux du droit des usagers, et sur les avantages au quotidien pour les patients et les professionnels de santé.

Pour sensibiliser au numérique en santé, le Ministère des Solidarités et de la Santé communique sur les avantages au quotidien pour les patients et les professionnels de santé d'un numérique "éthique".

Les avantages du numérique sont nombreux : faciliter la prise des rendez-vous médicaux, effectuer des démarches administratives de pré-admission dans un établissement de santé, permettre les consultations à distance, et même suivre des patients à domicile. Des nouvelles pratiques qui respectent le droit des usagers, comme le précise la campagne "Pour ma santé, je dis oui au numérique", ainsi que leurs données de santé.

Numérique en santé : des applications concrètes

La fluidité des parcours de soins, le télésuivi, la téléconsultation à La Réunion, la télémédecine : l'utilisation de ces services a gagné en importance avec la crise sanitaire que connait le monde depuis ce début d'année 2020. La transformation numérique dans le secteur de la santé est en marche, en voici des exemples concrets.

A LIRE AUSSI | IDENTITOVIGILANCE : POURQUOI MON IDENTITÉ EST IMPORTANTE CHEZ LE MÉDECIN ET À L'HÔPITAL ?

L'éthique du Numérique en Santé

Grâce au Dossier médical Partagé, le médecin de Maya, enceinte de 6 mois, va immédiatement connaître ses antécédents médicaux et poser un diagnostic rapide suite au malaise de la jeune femme. Apres avoir passé quelques examens, c'est via la Messagerie Sécurisée que son gynécologue reçoit le compte rendu, et optimise la continuité des soins.

Maya peut vivre sa grossesse sereinement avec le Dossier Médical Partagé

Agnès, vient d'une famille où il y a eu plusieurs cas de cancers du sein. Son médecin va pouvoir estimer les risques pour elle grâce à un algorithme qui s'appuie sur une base de données de femmes ayant eu cette maladie. Elle va pouvoir, si elle le souhaite, et de manière anonyme faire partie de cette base de données pour aider d'autres femmes dans son cas.

Estimer les risques de cancer du sein d'Agnès est une des possibilités du numérique en santé

Arthur à 2 ans et présente des problèmes respiratoires. Une téléconsultation avec son pédiatre va permettre à sa maman d'avoir un diagnostique. Via le Dossier Médical Partagé, le spécialiste envoie une ordonnance pour de la kiné respiratoire. Kiné trouvé directement via Santé.fr et la géolocalisation des kinésithérapeutes.

La téléconsultation d'un pédiatre permet de rassurer la maman, et de trouver un kiné au plus vite.

La cellule éthique du Ministère de la Santé

La Délégation ministérielle au Numérique (DNS) compte désormais une cellule spécialisée dans l'éthique au numérique en santé. Sa mission : veiller au respect des droits des usagers du système de santé et des professionnels dans ce virage du numérique.

Pour plus d'informations sur cette cellule, vous pouvez vous rendre sur : https://esante.gouv.fr/

Source :

Tous nos articles sont rédigés avec l'aide de professionnels de santé de La Réunion.

Publié le 27 Octobre 2020

Droits et Santé

droits et santé
Sur le même sujet