Droits & santé
Droits & santé

Identitovigilance : pourquoi mon identité est importante chez le médecin et à l'hôpital ?

Vous n'avez pas envie de vous endormir pour une opération du pied gauche et de vous réveiller avec un rein en moins et une cicatrice au coude ? L'identitovigilance est votre amie.

Chaque année, plus de 25 millions d'actes médicaux sont réalisés à La Réunion, et nos hôpitaux enregistrent plus de 500 000 séjours. Chaque jour, les professionnels de santé réunionnais voient passer des milliers de patients. Chacun a une situation particulière, et chacun a besoin de soins adaptés. Comment s'assurer que le bon examen, les bons soins, le bon médicament sont apportés à la bonne personne ? La réponse tient en un mot : identitovigilance.

Derrière ce terme barbare se cache une question cruciale pour notre santé : garantir que les médecins, infirmiers, chirurgiens et autres soignants savent bien à qui ils ont affaire. Cela peut paraître évident, mais la bonne identification des patients est un réel enjeu de santé publique. Une étude menée dans une quarantaine d'établissements de santé en 2012 a révélé qu'une erreur d'identification avait lieu tous les trois jours en moyenne.

Le plus souvent sans conséquences cliniques, ces problèmes peuvent dans les cas les plus graves provoquer des erreurs chirurgicales. C'est assez rare cependant. On estime qu'une opération sur 100 000 environ implique une erreur liée à l'identification : soit on n'opère pas le bon patient, soit il n'est pas opéré au bon endroit.

Ma pièce d'identité : pour ma sécurité

L'identitovigilance commence avec la vérification de notre identité. C'est la raison pour laquelle une pièce d'identité nous est demandée lorsqu'on se présente au secrétariat d'un cabinet ou d'un établissement de santé.

Il s'agit d'un prérequis important pour confirmer mon identité, et assurer notamment :

  • Que je reçois bien les soins et les examens qui sont prévus pour moi
  • Que les informations sont bien ajoutées dans mon dossier
  • Que mes informations sont bien transmises aux bonnes personnes

C'est aussi la raison pour laquelle, à chaque étape de mon parcours à l'hôpital, on me demande de redire qui je suis.

Ma carte vitale n'est pas une pièce d'identité

La carte vitale n'est pas considérée comme une pièce d'identité valide, même lorsqu'elle présente une photographie. Les pièces d'identité valables à emmener avec soi lorsqu'on se rend chez un professionnel ou un établissement de de santé sont les suivantes :

  • Carte nationale d'identité
  • Passeport
  • Carte de séjour
  • Nouveau permis de conduire

Pour les enfants :

  • Livret de famille ou acte de naissance

Identité et données de santé : des enjeux importants pour ma santé

Le système de santé français opère progressivement sa transition vers le numérique. Informations médicales, comptes rendus, résultats d'analyses, radios, etc. Un nombre croissant de données de santé sont aujourd'hui recueillies, traitées ou échangées de manière informatisée, tant dans les cabinets libéraux que dans les hôpitaux ou les cliniques.

L'un des avantages pour moi, c'est qu'elles permettent aux professionnels qui me soignent de communiquer entre eux plus rapidement et plus efficacement les informations utiles à ma prise en charge.

À terme, il me sera même possible de consulter, d'archiver et de gérer mes données grâce au DMP ou à des outils numériques régionaux.

Mais pour que le système fonctionne, il est indispensable que mon identité soit correctement enregistrée. Cela afin de garantir que les informations produites sont bien rattachées à mon dossier.

Le référentiel régional d'identités

Il existe à La Réunion un fichier informatisé qui permet aux acteurs de santé de partager les identités des patients qu'ils soignent. Ce référentiel commun permet de faire en sorte que des données produites par des professionnels différents, qui ne se connaissent pas, puissent être rattachées à une même personne. Il est relié aux principaux établissements de santé que je fréquente, qui le mettent à jour par exemple lors de mon passage au bureau des entrées de l'hôpital.

Qu'est-ce qu'une identité ?

D'un point de vue administratif, une identité est définie par un ensemble de traits uniques qui permettent d'avoir la certitude qu'il s'agit bien de la bonne personne. Par exemple, notre nom et notre prénom sont des traits d'identité.

Mais un nom et un prénom ne suffisent pas : à La Réunion, il existe des centaines de Marie Payet ou de Kilian Hoareau. Il faut donc recroiser plusieurs traits différents pour confirmer une identité. 

Pour valider une identité, il faut au minimum vérifier les traits suivants :

  • Nom de naissance
  • Prénoms (jusqu'au 3e prénom)
  • Date de naissance
  • Sexe

Ce sont les traits stricts, indispensables à minima pour vérifier une identité. Pour améliorer encore le niveau de fiabilité, ils peuvent être complétés par des traits étendus :

  • Adresse
  • Numéro de téléphone
  • Adresse email
  • Etc.

Pour ma sécurité et la qualité de mes soins, il m'appartient de vérifier que les renseignements qui concernent mon identité sont corrects et à jour sur l'ensemble des mes documents administratifs et médicaux.

Article publié le 09/05/19

Sources :

Accès aux soins à La RéunionINSÉE

Wrong-Site, Wrong-Procedure, and Wrong-Patient Surgery — SC. Sleiden, P. Barach

Erreurs d’identité associées aux soins : analyse approfondie des causes de 55 cas en Aquitaine (fichier lié) — C.Loonis, J.-L. Quenon, F. Delaperche, P. Occelli, 2011

La sécurité des patients : Mettre en œuvre la gestion des risques associés aux soins en établissement de santéHAS

Cet article a été rédigé avec des professionnels de santé

Quizz

Pictogrammes de point d'interrogation
4 idées reçues sur nos données de santé