Le diabète
Le diabète

Diabète de type 2 : mon entourage médical

Médecin traitant, diabétologue, ophtalmologue, podologue, dentiste : le suivi du diabète de type 2 implique différents professionnels de santé. Comment préparer mes rendez-vous pour mieux profiter de mon suivi ?

Mon Médecin Traitant

Faire équipe avec votre médecin traitant est essentiel pour le bon suivi de votre diabète. Il vous connaît bien et vous accompagne dans la durée.

Il est souvent le premier prévenu lors du dépistage de votre diabète, et c’est souvent lui qui vous prescrit les tests. C’est encore lui qui assure la mise en place des soins, des traitements, et qui suit l’évolution de votre maladie.

Votre médecin traitant est le pivot de votre prise en charge. Il assure la coordination avec les différents spécialistes pour que vous soyez suivi au mieux.

Que dire à mon médecin traitant ?

Vous pouvez tout dire à votre médecin traitant. Il vous connaît bien, souvent depuis longtemps, il est souvent le mieux placé pour vous conseiller ou vous répondre.

Il est tenu par le secret médical, et vous pouvez lui confier tous vos problèmes sans risque. Notamment si vous rencontrez des problèmes d’ordre sexuel liés à votre maladie : il pourra vous expliquer, vous conseiller, ou vous orienter vers un spécialiste lorsque c’est utile.

Il est recommandé d’évoquer avec lui toutes les difficultés que vous rencontrez avec votre traitement, ou avec les examens prescrits. Il peut également vous apporter des conseils sur votre alimentation, et sur votre activité physique ou sportive.

Comment préparer ma consultation ?

N’hésitez pas à préparer à l’avance vos consultations :

  • Notez à l’avance les questions que vous aimeriez poser à votre médecin.
  • Notez également les choses qui vous inquiètent pour pouvoir en parler.
  • Consignez aussi par écrit les changements que vous avez pu observer depuis la précédente visite, comme les effets secondaires éventuels du traitement.
  • S vous mesurez votre glycémie, apportez le carnet sur lequel vous notez vos résultats.

→ À lire aussi : Médecin conventionné de secteur 1 ou 2 : quelle différence, quels tarifs à La Réunion ?

Diabétologue : le spécialiste du diabète

Spécialiste du traitement du diabète, le diabétologue exerce en lien étroit avec votre médecin traitant.

Même si le mot diabétologue est très utilisé, il s'agit en réalité d'un endocrinologue spécialisé dans le diabète.

Le diabétologue est un médecin spécialisé dans le traitement du diabète. Très au courant des dernières nouveautés scientifiques sur le sujet, son expertise est précieuse en cas de complications ou de difficultés à gérer la maladie.

Quand consulter un diabétologue ?

Votre médecin traitant peut vous orienter vers un diabétologue pour obtenir un deuxième avis sur votre traitement, surtout lorsque votre diabète se complique ou s’équilibre mal.

Vous pouvez également choisir de consulter un diabétologue par vous-même. 

Le diabétologue peut répondre à vos questions d’ordre gynécologique, sur la contraception notamment (lien vers la fiche santé sexuelle), et vous aider à mieux vous organiser pour améliorer votre qualité de vie dans tous les domaines touchés par la maladie : santé sexuelle, pratique sportive, planification des voyages, travail, etc.

En cas de complications, le diabétologue saura vous orienter vers les bons examens, les bons soins, et les bons spécialistes pour vote prise en charge.

Où consulter un diabétologue à La Réunion ?

Vous pouvez consulter votre diabétologue à l’hôpital et en clinique, ou bien dans un cabinet médical lorsque celui-ci exerce en libéral. Ce qui peut changer, ce sont les tarifs des consultations.

  • Les honoraires pratiqués à l’hôpital sont conventionnés. Ils seront pris en charge à 100 % au titre de l’Affection Longue Durée si vous êtes adressé par votre votre médecin traitant.
  • Vous pouvez également prendre rendez-vous directement au cabinet d’un endocrinologue-diabétologue. Le tarif des consultations peut alors varier en fonction des médecins.

→ En pratique : Trouver un endocrinologue-diabétologue à La Réunion — Annuaire Santé.fr

Règles de remboursement :

Les tarifs des consultation et le calcul des remboursements pour les diabétologues sont les mêmes que pour les autres médecins spécialistes. Voici quelques informations pratiques de base :

  • Renseignez-vous auprès du secrétariat pour connaître les honoraires et les conditions de remboursement.
  • La majorité des endocrinologues à La Réunion sont conventionnés en secteur 1.
  • Les honoraires pratiqués doivent être affichés dans le cabinet.
  • Avant de consulter un diabétologue, mieux vaut passer par votre médecin traitant : vous serez mieux remboursé par la sécurité sociale.

Comment contacter un diabétologue ?

  • Par l'intermédiaire de votre médecin traitant
  • Via l'annuaire de Santé.fr, en cliquant ici
  • Via les associations de patients, qui peuvent vous recommander plusieurs noms

Que faut-il amener lors d'une consultation avec un diabétologue ?

Le rendez-vous chez le diabétologue est le moment d'aborder toutes vos questions et vos éventuelles inquiétudes. En général, il y a beaucoup de choses à dire, c'est pourquoi il est important pour vous de bien préparer vos rendez-vous.

Voici une liste non-exhaustive des pièces et documents à ne pas oublier :

  • Bilan initial (résultats d'examens, etc.)
  • La lettre de votre médecin traitant, s’il vous en a donné une.
  • Comptes rendus des examens et consultations établis par vos autres spécialistes : néphrologue, cardiologue, ophtalmo, etc.
  • La dernière ordonnance délivrée ou les boites de vos médicaments
  • Vos dernières analyses biologiques.
  • Votre carnet de surveillance glycémique si vous en avez un.

Le pharmacien, un partenaire de proximité

Votre pharmacien est à vos côtés, toute l’année, pour vous conseiller au quotidien. Il vous informe sur le diabète, la prise des médicaments, et bien d’autres choses encore.

Vous le connaissez et il vous connaît bien. Posez-lui toutes vos questions. Votre pharmacien peut vous renseigner sur les médicaments que vous prenez dans le cadre du traitement de votre diabète, ou pour toute autre pathologie.

Sur votre traitement

  • Revoyez avec lui la prescription de votre médecin pour bien la comprendre.
  • Demandez-lui de vous expliquer la façon dont vos médicaments agissent.
  • Faites-lui part de vos difficultés à suivre votre traitement.
  • Parlez-lui des effets secondaires que vous avez pu ressentir.
  • Demandez-lui conseil si vous devez prendre plusieurs médicaments, il vous conseillera sur les modalités de prise (plutot le matin, à jeun, ou encore à distance d'un autre médicament par exemple)

Sur votre maladie

Vous pouvez également échanger avec votre pharmacien sur tous les sujets qui relèvent de votre diabète. Il pourra vous conseiller et vous orienter vers un professionnel de santé lorsque nécessaire.

  • Sollicitez son point de vue sur votre alimentation et votre activité physique.
  • Demandez-lui des explications sur le fonctionnement du lecteur de glycémie si vous devez en avoir un.
  • Faites-lui part de vos inquiétudes et de vos angoisses : il saura vous rassurer en dissipant les idées reçues, et vous donner les bonnes réponses.
  • Quoi qu’il arrive, vous avez tout intérêt à parler régulièrement avec votre pharmacien !

Sachez que certaines officines organisent des journées de sensibilisation au diabète. C’est l’occasion d’échanger sur le sujet avec des professionnels de santé. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien.

L’ophtalmologue : rien que pour vos yeux

Spécialiste des maladies des yeux, l’ophtalmologue dépiste, surveille et traite les complications oculaires du diabète. Il permet notamment de ralentir la progression des lésions liées à la rétinopathie diabétique.

Dans un premier temps, les complications du diabète au niveau des yeux ne modifient pas la vue. Même si vous ne ressentez rien, il est donc capital d’observer un suivi régulier chez votre ophtalmologue. N’attendez pas qu’il soit trop tard pour faire examiner vos yeux.

Diabétique : quand consulter l'ophtalmologue ?

  • Tous les ans lorsque vous êtes traité par insuline, ou lorsque les objectifs de contrôle glycémique ou de pression artérielle ne sont pas atteints.
  • Tous les deux ans au minimum, quoi qu’il arrive, même lorsque vous n’êtes pas traité par insuline. Même si vos objectifs de contrôle de la glycémie sont atteints. Même si votre pression artérielle est normale.
  • En urgence en cas de baisse brutale de l’acuité visuelle. Si vous voyez soudain plus mal, votre œil est peut-être atteint. Ne perdez pas de temps et contactez directement votre ophtalmologue.

En fonction de vos bilans, votre médecin traitant peut décider d’un suivi plus spécifique.

Bibos intello

Je peux prendre rendez-vous directement avec mon ophtalmo, sans passer par mon médecin traitant. Je ne suis pas moins bien remboursé !

EN QUOI CONSISTE LA CONSULTATION ?

Lors des consultations, l’ophtalmologue :

1. Vérifie votre vue.

2. Évalue votre champ visuel.

3. Mesure la tension à l’intérieur de l’œil.

4. Il réalise aussi un examen appelé "fond d’œil". Ce contrôle permet de dépister la rétinopathie diabétique (insérer lien vers fiche correspondante). Lorsqu’une rétinopathie diabétique est dépistée, le fond d’œil permet aussi de suivre son évolution et l’efficacité des traitements.

Votre ophtalmologue peut également vérifier que vous n’avez pas une cataracte, un glaucome ou un œdème maculaire, grâce à d’autres examens complémentaires.

Comment préparer votre consultation ?

  • Dès la prise de rendez-vous, indiquez aux secrétaires médicales le motif de votre visite : le suivi de votre diabète. En cas d’urgence, précisez également que vous êtes diabétique.
  • Le jour du rendez-vous, n’oubliez pas de prendre les résultats de vos derniers examens de santé, et la liste de vos médicaments.
  • Si vous en avez un, prenez également le courrier de votre médecin traitant. Celui-ci sera particulièrement utile si c’est votre première visite chez l’ophtalmologue.

3 conseils pour préparer un fond d’œil.

1 — Prévoyez du temps

Avant un fond de l’œil, le médecin vous mettra des gouttes dans les yeux. Cette procédure prend du temps, puisqu’il faut attendre que les gouttes fassent effet avant de procéder à l’examen. Ces gouttes servent à dilater vos pupilles pour pouvoir mieux observer votre rétine.

2 — Emportez des lunettes de soleil !

La dilatation de la pupille provoque aussi une plus grande sensibilité à la lumière. Comme l’effet des gouttes met quelques heures à se dissiper, vous risquez d’être gêné par la lumière en sortant du cabinet.

3 — Ne prenez pas le volant tout de suite.

Même protégé derrière vos verres anti-UV, vous ne verrez pas très bien. Faites-vous accompagner ou prévoyez de prendre les transports en commun car vous ne pourrez pas conduire tout de suite après l’examen.

Néphrologue

S'il y a une atteinte rénale liée au diabète (insuffisance rénale, quelque soit le grade), il peut être intéressant de consulter un néphrologue afin d'avoir son avis, éventuellement des examens complémentaires et des conseils ciblés pour retarder l'atteinte rénale. Ce rendez-vous peut vous être préconisé par votre médecin, mais vous pouvez décider de vous-même de consulter.

L'infirmier ou l'infirmière, votre allié au quotidien

Si vous en avez besoin, un infirmier à domicile peut passer chez vous afin de vous faire prendre votre traitement ou de vous aider a préparer votre pilulier pour la semaine par exemple.

De même, si votre diabète est mal équilibré, vous pourriez avoir besoin d'injections d'insuline. Les injections d'insuline ne sont pas difficiles à faire et les patients peuvent se les faire eux-mêmes.

Néanmoins, certaines personnes redoutent la piqûre ou n'aiment pas se piquer eux-mêmes et préfèrent avoir recours à un infirmier à domicile. Dans ce cas, suivant le schéma thérapeutique et le type d'insuline, un infirmier passera une, deux, voire trois fois par jour vous faire l'injection. Il pourra aussi mesurer votre glycémie si besoin.

Infirmier : un allié précieux lors du passage à l'insuline

Le passage à l'insuline est souvent une étape redoutée par les personnes diabétiques : peur des injections, peur de grossir... L'infirmier est là pour vous rassurer, vous expliquer les gestes : comment s'y prendre, comment et quand piquer, comment adapter les doses selon les glycémies. Vous pouvez tout a fait être autonome quant a vos injections si elles vous sont bien expliquées, ce qui vous rendra plus libre et plus acteur de votre santé.

Podologue, l'ami des pieds

Spécialiste du pied, le podologue est le professionnel de santé qui surveille l'état de vos pieds pour repérer et prévenir les complications : crevasses, plaies, insensibilité, etc.

Le diabète est bien connu pour favoriser les plaies au niveau des pieds. En général, lors de vos visites chez le médecin généraliste, celui-ci doit regarder l'état de vos pieds pour repérer d'éventuelles plaies, sécheresses, mycoses, déformations, etc.

Il peut également faire un test au monofilament : à l'aide d'un petit fil, il touche certaines zone de votre plante des pieds pour tester votre sensibilité.

Il peut ainsi déterminer un grade podologique de votre pied, qui va de 0 à 3 et associer un risque de développer une lésions :

  • Si vous avez un grade 0 ou 1, il n'y a pas de risque particulier. Prendre soin de ses pieds (port de chaussures fermées lors des travaux de jardinage par exemple, bien sécher ses pied après la douche, bien désinfecter une petite plaie, etc.) et les surveiller suffisent.
  • Si vous êtes atteint d'un grade 2, 4 consultations chez le podologue sont prises en charge par an dans le cadre de l'ALD.
  • Si vous êtes atteint d'un grade 3, ce sont 6 séances qui pourront vous être prescrites dans l'année.

→ À lire aussi : ALD : quelle prise en charge pour le diabète ?

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur un personnage pour donner votre avis

Aucun vote

Sur le même thème

illustration : soleil, pilule, glycomètre
Tous nos articles sur le diabète