Le diabète
Le diabète

Diabète : comment bien vivre sa sexualité ?

Souvent taboues, les conséquences du diabète sur la santé sexuelle sont fréquentes. En parler avec un professionnel de santé peut vous aider à mener une vie sexuelle épanouie malgré la maladie.

Chez certains diabétiques, l’atteinte des nerfs et des vaisseaux sanguins peut entraîner des troubles de la sexualité. Dans d’autres cas, ce sont le stress ou la déprime liés à la maladie, le vieillissement, la prise de médicaments ou la peur de l'échec qui engendrent des problèmes.

Les effets du diabète sur la sexualité

Parmi les impacts du diabète sur notre corps, certains sont susceptibles d'affecter note vie sexuelle.

  • Baisse du désir : le diabète affecte notre système hormonal, et peut donc altérer notre libido : baisse du désir, etc.
  • Troubles de l'érection : parce qu'il abîme notre système nerveux et augmente le risque d'obstruction des artères du pénis, le diabète affecte souvent la capacité des hommes à avoir des érections.
  • Sécheresse vaginale : chez la femme, les atteintes du diabète sur nos nerfs et nos vaisseaux sanguins peuvent affecter la région vaginale, et rendre les rapports plus difficiles ou douloureux.
  • Plus sensible aux infections : le diabète peut induire une baisse des défenses immunitaires. On est alors plus fragile, et certains infections sont plus fréquentes, comme la mycose du prépuce chez l'homme, ou vaginale chez la femme.

DIABÈTE CHEZ LES HOMMES : DES TROUBLES DE L’ÉRECTION

Chez les hommes diabétiques, la plainte la plus fréquente concerne les troubles de l’érection. On estime qu'environ 35 % à 45 % des hommes diabétiques rencontreront ce problème à un moment ou à un autre de l'évolution de leur maladie — c'est deux fois plus que chez les hommes non diabétiques.

Les impacts de la maladie sur le système nerveux et les vaisseaux sanguins induisent fréquemment des difficultés érectiles. Ces difficultés peuvent être aggravées par des facteurs psychologiques liés ou non à la maladie.

Les difficultés d'érection ne sont pas un effet secondaire des traitements du diabète !

Lorsque les troubles de l'érection apparaissent, certaines personnes imaginent qu'elles sont induites par la prise de leurs médicaments antidiabétiques. C'est faux. Les troubles de l'érection sont une conséquence du diabète lui-même. Cesser de prendre son traitement ne réglera pas le problème, au contraire. En déséquilibrant la glycémie, l'arrêt du traitement pourra même aggraver les troubles.

Si vous éprouvez des difficultés avec votre traitement ou si vous avez des doutes sur ses effets secondaires, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien !

Trois facteurs-clé pour aller mieux

  1. Il faut tout d’abord parvenir à un bon équilibre de son diabète.

  2. Le tabac et l’alcool aggravent les troubles de l’érection. Il faut aussi arrêter de fumer, et boire avec modération.

  3. L'activité physique régulière est enfin une composante importante du traitement En régulant le diabète, elle limite ses effets néfastes, y compris sur les érections !.

Traitements et soutien
Si ces dispositions ne suffisent pas, des médicaments de la fonction érectile peuvent vous être prescrits, comme par exemple le fameux Viagra. Il faut pour cela vérifier qu’il n’existe pas de contre-indications.

Un soutien psychologique ou un suivi spécialisé auprès d’un professionnel peuvent également vous aider à remonter la pente ;-)

DIABÈTE CHEZ LES FEMMES ET SÉCHERESSE VAGINALE

C'est un sujet encore peu connu et dont on parle moins souvent que les troubles de l'érection. Et pourtant, chez la femme, le diabète et ses effets peuvent nuire à la lubrification vaginale. Cette sécheresse vaginale peut être liée :

  • À des infections comme la mycose vaginale, plus fréquentes chez la femme diabétique
  • Aux atteintes nerveuses et vasculaires liées dues au diabète dans la région vaginale

Conséquence : des douleurs sont possibles lors de la pénétration. Si vous rencontrez ces problèmes, n'hésitez pas à en parler avec votre médecin ou votre gynécologue, qui pourront notamment vous prescrire des examens pour vérifier que vous ne souffrez pas d'une infectio mais également vous conseiller l'utilisation de lubrifiant pour faciliter les rapports..

MOINS DE DÉSIR QUAND ON EST DIABETIQUE ?

Chez les hommes comme chez les femmes, le diagnostic du diabète et les problèmes qu’il apporte sont de nature à affecter le désir. Le stress et la colère face à, la maladie, la culpabilité ressentie quand on fait une entorse à son traitement ou son régime, la peur du rejet, ou les prises de poids liées à la prise d’insuline : tous ces tracas psychologiques peuvent miner la confiance en soi et modifier notre désir.

POURQUOI EN PARLER ?

Personne n’a envie de parler de son intimité, surtout quand il y a un problème. Mais votre médecin traitant ou votre diabétologue peuvent réellement vous aider à mieux vivre vos soucis.

Ces professionnels vous connaissent bien, et connaissent bien la maladie et ses effets. Vous pouvez compter sur leur bienveillance.

N’oubliez pas que ces difficultés touchent beaucoup de monde. En discuter au sein du couple, en confiance, peut souvent diminuer les angoisses et aider à surmonter ces problèmes.

Lorsque vous êtes diabétique, vous pouvez utiliser la plupart des moyens de contraception.

Le choix d’une contraception dépend de nombreux facteurs. Il doit être discuté avec votre médecin traitant, votre diabétologue et votre gynécologue. Mais sachez que, dans la plupart des cas, le diabète n’empêche pas l’usage des contraceptifs dans leur grande majorité.

LES MOYENS LOCAUX 

Préservatifs, ovules, tampons spermicides, etc. Efficaces s’ils sont utilisés de manière appropriée, ils sont utilisables par tous. Ils peuvent être choisis en particulier en cas de rapports sexuels irréguliers.

Attention : Les préservatifs sont le seul moyen de contraception qui permet de se protéger contre le sida et les autres MST.

PILULE : AU CAS PAR CAS
Les contraceptifs qui contiennent des hormones, comme la pilule, les implants et certains stérilets, font parfois l’objet de contrindications. Ces contrindications sont liées notamment aux facteurs de risque cardio-vasculaire. L’utilisation de ces contraceptifs est à discuter avec votre spécialiste en fonction de votre état de santé général.

STÉRILET

Le stérilet au cuivre peut vous êtes proposé, notamment si vous avez déjà des enfants. Cette méthode fiable n’a pas d’impact sur l’équilibre du diabète. Sa pose pourrait peut-être favoriser la survenue d’infections, mais ce risque n’est pas avéré.

EN CAS DE DIFFICULTÉS

Si vous avez des difficultés avec votre contraception, ne prenez pas seule la décision d’arrêter : n’hésitez pas à en parler avec votre équipe de soins. Votre médecin pourra envisager avec vous une contraception qui vous conviendra mieux.

Pour plus d’informations sur les différents moyens de contraception, vous pouvez consulter le site internet www.choisirsacontraception.fr

Références

www.ameli-sophia.fr

Brue T, Diabète, Guides Santé Larousse 2005

Tous savoir sur le diabète > Dysfonction érectile — Diabète Québec

Ma sexualité — Fédération Française des diabétiques

Tous nos articles sont rédigés avec des professionnels de santé à La Réunion

Sur le même sujet

diabète a la réunion
Tous nos articles sur le diabète