Diabète et bière sans alcool

Diabète et bière sans alcool font-ils bon ménage ? Aujourd'hui toutes les marques de bière proposent une boisson sans alcool. Même notre dodo locale s'y est mise. Mais est-elle plus diététique ? Et quel incidence chez les patients diabétiques ?

Consommer de la bière "sans alcool" en ayant le diabète, oui ou non ?

La bière sans alcool est-elle une option chez les patients souffrant de diabète ? Tout d'abord, attention aux abus de langage : la mention "sans alcool" ne veut pas toujours dire "sans alcool" ! En effet, la loi française autorise cette mention quand l’alcool contenu dans la boisson est inférieur à 1,2°. En cas de grossesse ou de croyances religieuses cela a son importance !

Bière et calories

La bière est composée d'eau, de céréales - donc de glucides - de levures et d'alcool. Elle compte en moyenne 43 calories pour 100 ml.

La bière sans alcool est 15 à 30% moins calorique que sa version alcoolisée.

Pourtant il est important de commencer par faire attention à la composition de la bière sans alcool que vous achetez. En effet, certains fabricants rajoutent du sucre ou du sirop dans la composition de leurs boissons. Le "sans alcool" ne veut donc pas dire plus "light" ! C'est pourquoi il est essentiel de bien lire la composition sur l'étiquette du produit que vous souhaitez consommer.

Par ailleurs, avec ou sans alcool il reste toujours des glucides dans la bière. La bière augmente le taux de glucose sanguin en raison de sa teneur en sucre sous forme de maltose ou de maltodextrine. Une hausse qui va du simple au double, selon sa teneur en glucide. Et ceci qu'elle contienne ou pas d'alcool !

Donc même sans alcool, la bière doit être consommée avec modération chez les personnes diabétiques.

EN VIDÉO | 5 QUESTIONS SUR LE PRÉDIABÈTE

Alcool et diabète : conséquences

Alcool et diabète ne font pas un bon tandem. L’alcool affecte la capacité du foie à produire du sucre dans le sang lorsque la glycémie est basse. Lorsqu'une personne prend de l’insuline ou un autre médicament hypoglycémiant, cela risque d'entraîner une hypoglycémie dangereuse (baisse du taux de sucre dans le sang) pendant les 24 heures suivant la consommation d’alcool.

À LIRE AUSSI | DIABÈTE ET ALIMENTATION : LE PLAISIR DE L’ÉQUILIBRE

Tous nos articles sont rédigés avec l'aide de professionnels de santé de La Réunion.

Publié le 28 Février 2022

EN VIDÉO

Diabète en Vidéo
Diabète