Alcool
Alcool

Alcool et grossesse : quels risques pour bébé ?

Alcool et grossesse : quels risques pour bébé ?

À La Réunion, près d'un quart des femmes enceintes continuent de consommer de l'alcool pendant leur grossesse. À partir de combien de verre cette pratique est-elle risquée ? Quelles conséquences pour le bébé à naître ? 

Quels sont les risques ?

Lorsque le bébé est exposé à l'alcool dans le ventre de sa mère, des anomalies peuvent apparaître.

Le Syndrome d’Alcoolisation Fœtale (SAF) est la forme la plus sévère de ces anomalies. Les conséquences :

  • un retard de croissance ;
  • des malformations ;
  • des troubles intellectuels et comportementaux.

Sans aller jusqu'au SAF, les effets de l’alcoolisation de la femme enceinte sur le bébé peuvent être :

  • un risque de fausse couche ;
  • un retard intellectuel (troubles de l’apprentissage, de la mémorisation, de l’attention, etc.) ;
  • des troubles du comportement.

À partir de combien de verre l'alcool présente un danger pour mon enfant ?

Il n'existe pas de réponse claire à cette question ! Les conséquences sur l'enfant vont dépendre :

  • De la quantité d’alcool consommée avec un risque dès le premier verre ;
  • Du moment de la grossesse. Par exemple, après le troisième mois, il n'y a pas de risque de malformation ou de particularités faciales. Mais il existe d'autre risques, tels que des problèmes d'attention ou des troubles intellectuels par exemple ;
  • Du mode de consommation (de temps en temps, régulièrement, souvent) ;
  • Des caractéristiques génétiques de la mère et du fœtus qui peuvent avoir une influence sur les capacités d’élimination de l’alcool ;

Conclusion : Aujourd'hui, on ne connait pas la quantité d'alcool que l'on peut boire sans prendre de risque pour l'enfant à naître. Par prudence, il est donc recommandé de s'abstenir de boire de l'alcool pendant toute la durée de la grossesse.

Quelle situation à La Réunion ?

  • Le Syndrome d’Alcoolisation Fœtale (SAF) concerne 10 à 15 nouveau-nés chaque année.
  • Les Troubles Neuro-Développementaux Liés à l’Alcool concerneraient une naissance tous les 2 jours.

Ce qu'il faut retenir

  • Boire de l’alcool pendant la grossesse est toxique pour le bébé et peut entraîner des complications (retard de croissance, atteinte du système nerveux central, malformations…), dont le syndrome d’alcoolisation fœtale est la forme la plus grave.

  • La consommation d’alcool pendant la grossesse représente la première cause de handicap mental non génétique et d’inadaptation sociale de l’enfant en France.

  • On ne connait pas aujourd'hui le seuil de consommation d’alcool en-dessous duquel il n’y aurait pas de risques pour le bébé. Par précaution il est donc recommandé aux futurs mamans de s’abstenir de toute boisson alcoolisée pendant la grossesse.

Sources

L'alcool et la grossesse | Alcool info service

Journée mondiale du SAF | Santé publique France

Cet article a été rédigé avec des professionnels de santé.

Retour au sommaire

Des bouteilles d'alcool
Tous nos articles sur l'alcool