Bien manger à La Réunion
Bien manger à La Réunion

Les cures détox, ça vaut quoi ?

Purification de l'organisme, amélioration de la digestion, élimination des toxines... telles sont les promesses de la détox. Pour y parvenir, tous les moyens sont bons :  tisanes, bouillons, régimes mono-aliment, compléments alimentaires, jeûne ou retraites qui peuvent durer de quelques jours à plusieurs semaines. Mais ces méthodes sont-elles vraiment efficaces ?

La détox, c'est quoi ?

L’idée maitresse de la détox, c’est d’éliminer les toxines accumulées et de purifier l’organisme, pour être en meilleure santé, voire même pour perdre du poids en un temps record ! Mais ces toxines n'ont pas vraiment de définition scientifique claire et précise. Elles peuvent ainsi désigner aussi bien les résidus de pesticide, additifs, conservateurs, polluants, aliments transformés, métaux lourds, etc. Ces toxines peuvent s'accumuler dans notre organisme pour diverses raisons :

  • Excès alimentaires, au cours de repas de fêtes par exemple : plats plus gras et plus sucrés, en quantité plus importante que d'habitude
  • Consommation plus importante d’alcool ou de tabac
  • Manque de sommeil ou d’activité physique

Notre organisme : le vrai détoxifiant naturel

Le terme de "cure de détoxification" part du principe que notre corps a été intoxiqué par l'absorption de divers éléments toxiques, et qu’il est incapable de les éliminer tout seul. Seule notre intervention permettrait alors d’éradiquer ces toxines via une véritable "purge".

Pourtant, nos organes et en particulier le foie, les reins, l'intestin, la peau et les poumons jouent un rôle de détoxifiant naturel, à condition qu'ils soient en bonne santé.

  • Le foie a une fonction d'épuration : il filtre les produits de la digestion en agissant sur la transformation des lipides, glucides et protéines. Il neutralise aussi toutes les autres substances indésirables et toxiques comme les médicaments, les résidus d’additifs et de pesticides et l'alcool.
  • Ces déchets repartent ensuite vers les reins via le sang. Les reins filtrent, éliminent les déchets métaboliques et maintiennent les équilibres hydroélectriques et acido-basiques. Les reins filtrent notre volume sanguin plus de 60 fois par jour.
  • La peau, via la transpiration, assure également un rôle de détox.
  • Les intestins, via la muqueuse intestinale, filtrent ce que nous ingurgitons.
  • Les poumons éliminent quant à eux les déchets gazeux.

On l’aura compris, le corps est loin d’être sans ressource face aux substances toxiques et autres déchets qui menaceraient son bon fonctionnement et notre énergie ! La vraie détox, l’organisme l'assure tout seul !

Finalement, les cures détox sont-elles utiles ?

Les cures détox reposent souvent sur :

  • Des aliments ou des compléments concentrés en composants antioxydants bien connus pour protéger notre organisme contre les radicaux libres et pour leurs vertus sur le bien-être de nos cellules : vitamines C, sélénium, zinc, vitamines E, etc.
  • Des aliments qui "boostent" certaines fonctions de notre organisme

Par exemple, l'artichaut est reconnu pour activer la production de bile par le foie. Or, la bile permet essentiellement la digestion des graisses. Mais la bile agit aussi sur la détoxication liée aux résidus de médicaments et à l'alcool, et sur l'élimination du cholestérol. Autre exemple, un régime riche en fibres permet de "tapisser" l'estomac et donc de ralentir l'absorption de certaines graisses et sucres. Elles entraînent aussi une satiété plus rapide.

Exemples d'aliments riches en fibres à La Réunion : 

  • Le riz semi complet
  • Les grains (lentilles, haricots rouges, gros pois...)
  • Les légumes et les fruits
  • Les fruits oléagineux (arachide bouillie, pistache...)
  • Il est donc intéressant d'en consommer

C'est surtout la forme et la façon dont la cure "détox" est présentée qui pose problème. En effet, s'astreindre à boire du thé ou du jus de raisin pendant plusieurs jours est loin d'être évident et met le corps à rude épreuve. Trop prolongées, ces cures peuvent conduire à un dangereux manque de vitamines et de minéraux essentiels. D'autant qu'à ce jour, il n'existe AUCUNE étude scientifique qui prouve un bénéfice quelconque de ce type de cure ou de jeûne.

La cure détox fait-elle vraiment maigrir ?

On peut entendre de nombreux témoignages vantant les mérites de telle ou telle cure qui feraient perdre beaucoup de poids en un temps record. De fait, il n'existe ici encore aucune étude scientifique qui défende l'efficacité d'un régime détox sur la perte de poids.

En fait, ces résultats spectaculaires tiennent au fait qu’une cure détox fait perdre une énorme quantité de liquide en très peu de temps, d'où la perte de poids. Mais ce sont les réserves de glucides présentes dans les cellules qui sont les premières à s’épuiser, et il n’est pas question de perte de graisse.

La reprise de poids n'est pas loin dès lors qu'on reprend ses habitudes alimentaires. On comprendra en plus que les allégations selon lesquelles les régimes détox contribuent à la perte de poids n’ont en fait rien à voir avec un quelconque nettoyage du corps.

Finalement, l’important est d’avoir une alimentation saine et équilibrée au quotidien, plutôt que de faire un régime « détox » quelques fois par an pendant un ou deux jours. C'est surtout une cure des ses placards et de son frigo qu'il faut faire, plutôt que de son organisme ! Associé à une bonne hydratation, de l'activité physique et un bon sommeil, votre organisme saura se débrouiller tout seul après les fêtes !

Donc attention aux excès, aux cures de n’importe quoi, n’importe comment. Le bon sens est souvent la meilleure des détox…

Sources

Détox : halte à l'intox ! — Association Française des Diététiciens Nutritionnistes

Alternative detox —British medical bulletin

Jason Allen, Melissa Montalto, Jennifer Lovejoy, Wendy Weber. Detoxification in Naturopathic Medicine: A Survey. J Altern Complement Med. 2011 Dec; 17(12): 1175–1180

Klein AV, Kiat H. Detox diets for toxin elimination and weight management: a critical review of the evidence. J Hum Nutr Diet. 2015 Dec;28(6):675-86.

Bien manger

Pictogramme bleu
L'équilibre dans mon assiette