L'AVC
L'AVC

Que faire en cas d'AVC ?

Devant tout signe d’attaque cérébrale, un seul mot d’ordre : agir au plus vite. Une action immédiate permet d'améliorer considérablement les chances de survie et de rétablissement. 

Devant toute personne chez laquelle on suspecte un accident cérébral, il est capital d’appeler le 15 depuis un téléphone fixe ou un GSM. Même bloqué ou sans crédit, un portable permet d’appeler les numéros d’urgence. Si vous vous trouvez dans un pays européen, vous pouvez composer le numéro d’appel d’urgence européen, le 112. 

 

Que faire en attendant les secours ?

  • Allonger la personne et noter l'heure de survenue des premiers signes
  • Regrouper si possible les ordonnances et les derniers examens de sang réalisés
  • Ne pas donner à boire, à manger, ni de médicaments, même s'il s'agit du traitement habituel

Lire la suite :

Photographie d'illustration : pièces d'un puzzle
AVC : des séquelles variables

Les suites d’un AVC et leur gravité sont très diverses. De la fatigue passagère aux complications graves, voici les séquelles les plus fréquentes expliquées simplement.

Aller plus loin :

Carte de La Réunion comprenant un pictogramme de cerveau
AVC: les chiffres à La Réunion

Un taux de décès deux fois plus élevé qu'en métropole, des victimes plus jeunes : les données d'un phénomène sanitaire préoccupant.

Retour au sommaire

Un cerveau humain dessiné sur un tableau noir
Tout savoir sur l'AVC