Alcool à La Réunion : priorité de santé publique

L'alcool à La Réunion représente plus d'un décès sur dix ! Et les problèmes de santé liés à sa consommation touchent tout le monde : hommes, femmes, ados et enfants. Radiographie d'une priorité pour la santé des Réunionnais.

L'alcool fait partie de notre culture. Les boissons alcoolisées sont associées au plaisir de la table,  à la convivialité chers aux Réunionnais, et l'alcool fait partie de notre patrimoine. Consommé occasionnellement et avec modération, la prise d'alcool peut être synonyme de détente et de plaisir.

Il n'est donc pas toujours facile d'entendre que ce produit si courant peut aussi être la cause de maux parfois graves. Cancers, maladies du cœur et des artères, accidents de la route, mais aussi Syndrome d'Alcoolisation Fœtale chez les jeunes enfants ou violences familiales : l'abus d'alcool est directement impliqué dans un grand nombre de questions de santé à l'île de La Réunion.

Alcool à La Réunion : plus de morts qu'en Métropole

Chaque année, la consommation excessive d'alcool cause la mort de près de 500 Réunionnais. Au total, plus de 10 Réunionnais sur cent meurent des suites d'une consommation d'alcool abusive ou des problèmes de santé qu'elle engendre. Cette proportion est largement supérieure à la moyenne française, qui est plutôt de 7 pour cent. Ces morts sont par ailleurs souvent prématurées : plus de la moitié d'entre elles touchent les moins de 65 ans.

A LIRE AUSSI | QUELS SONT LES EFFETS DE L'ALCOOL SUR MON CORPS ?

En cause, les effets de l'alcool sur la santé des personnes : cancers, maladies de l'appareil digestif, maladies du cœur et des artères ; mais aussi les conséquences de l'abus d'alcool sur la sécurité routière. Responsable de 40 à 60 % des accidents mortels sur les routes réunionnaises, l'alcool au volant a fait près de 500 victimes à La Réunion depuis 2000. Dont plus d'un quart des victimes étaient des jeunes de moins de 25 ans.

Alcool et grossesse : des risques encore méconnus

À La Réunion comme en France, la mortalité liée à l'abus d'alcool concerne surtout les hommes. Mais les femmes sont aussi frappées par une autre réalité de l'alcool, encore souvent méconnue : les effets de l'alcoolisation durant la grossesse.

Le Syndrome d’Alcoolisation Fœtale (SAF), la forme la plus grave des Troubles Neuro-Développementaux Liés à l’Alcool concerne 9 nouveau-nés en moyenne chaque année (chiffres ORS 2018)

Ces chiffres sont supérieurs aux donnés recueillies ailleurs en France.

Mais cette différence est peut-être à relativiser : difficiles à diagnostiquer, encore méconnus, les troubles de l'alcoolisation fœtale ne sont pas toujours détectés.

A LIRE AUSSI | FIL D'ARIAAN : UNE ÉQUIPE POUR ACCOMPAGNER LES FEMMES ENCEINTES CONSOMMATRICES D'ALCOOL ET LEURS ENFANTS

Grâce à la mobilisation d'associations réunionnaises pionnières, des professionnels de santé et des pouvoirs publics avec un plan régional de prévention et de prise en charge des TCAF (La Réunion est notamment co-fondatrice du SAFTHON, et dispose d'un centre spécialisé), une attention particulière est portée à ces troubles et à leur diagnostic, ce qui peut expliquer qu'ils soient plus souvent repérés dans notre île.

Effets néfastes de l'alcool : les buveurs réunionnais sont plus vulnérables

Tous ces problèmes ne sont pas particuliers à la Réunion : on boit de l'alcool partout ailleurs en France et dans le monde. Selon l'OMS, l'alcool est responsable de plus de 2.5 millions de décès chaque année sur notre planète — dont 41 000 en France.

La situation peut même sembler paradoxale si l'on considère en plus qu'en moyenne, les Réunionnais boivent moins que les Métropolitains :

  • La quantité d'alcool consommée par habitant chaque année est globalement inférieure dans l'île
  • La Réunion compte moins de buveurs quotidiens, ou même hebdomadaires, que la Métropole 

Les chiffres de l'alcool à La Réunion en vidéo

Alors pourquoi les conséquences de notre consommation d'alcool semblent-elles plus graves ?

Parce qu'à La Réunion, une partie de la population est particulièrement vulnérable. Les buveurs chroniques réunionnais sont moins nombreux, c'est vrai. Mais ils sont aussi plus fragiles ; ils boivent plus, et des alcools plus forts : moins de vin, plus de rhum. Autrement dit, à La Réunion, l'excès d'alcool est moins répandu qu'en Métropole mais lorsqu'il existe, il est souvent plus grave.

Alcool : facteur aggravant des actes de violences

Qu'il s'agisse de violences intra-familiales ou de troubles à l'ordre public, l'alcool est bien souvent l'un des ingrédients impliqués dans les actes de violence.

Il n'est pas possible d'affirmer avec certitude que l'alcool est responsable, bien qu'il soit un facteur favorisant le passage à l'acte. Comme la consommation d'alcool elle-même, ces violences peuvent notamment avoir des racines sociales. En revanche, lorsque l'alcool est impliqué, les violences sont souvent plus graves, et leurs conséquences peuvent être dramatiques.

FAITES LE QUIZ | QUELS SONT LES MEFAITS DE L'ALCOOL

Prévenir la surconsommation d'alcool

J'adopte une consommation responsable ! Pour faire changer les choses, le premier maillon de la chaîne, c'est nous ! Agir pour sa santé, c'est déjà s'impliquer.

1 - Je fais le point sur ma consommation : mesurez votre dépendance à l'alcool !

2 - Pour une consommation à moindre risque, je respecte les recommandations :

  • Pas plus de deux verres par jour
  • Pas tous les jours (au moins 2 jours sans alcool dans la semaine)
  • Pas plus de 10 verres dans la semaine au total

3 - Je m'informe sur les effets de l'alcool (à lire donc) : Les effets de l'alcool sur le stress, le sommeil et la dépression ?

4 - Si je conduis, je ne bois pas !

5 - Zéro alcool durant la grossesse, voire même avant si j'ai le projet d'avoir un enfant ou si je n'utilise aucun contraceptif !

J'en parle autour de moi ! L'entourage et la famille sont des ressources essentielles pour celles et ceux qu'une consommation d'alcool excessive met en danger. L'ouverture et le dialogue peuvent réellement aider vos proches.

1 - Je partage mes connaissances avec mon entourage

2 - En cas de problème parmi mes proches, je n'hésite pas à en parler : Alcool à La Réunion : qui peut m'aider ?

3 - L'alcool n'est pas un sujet tabou : Alcool, comment en parler avec mes enfants ?

Sources :

  • Baromètre santé 2017 Alcool et Tabac - PDF - Ars.sante.fr
  • Alcool et grossesse : Connaissances, attitudes et informations des femmes enceintes: état des lieux à La Réunion - PDF - peidd.fr
  • Les violences à La Réunion - PDF - ors-ocean-indien.org
  • Les comportements addictifs à La Réunion - ors-ocen-indien.org

Tous nos articles sont rédigés avec l'aide de professionnels de santé de La Réunion.

Publié le 09 novembre 2020

Addictions

alcool, tabac, jeux
Tous nos articles sur l'Alcool