Vivre avec une maladie chronique

Mon diabète au quotidien

L’équilibre glycémique sous surveillance

Être diabétique, c’est un peu comme être funambule : pour aller de l’avant, il faut d’abord pouvoir garder l’équilibre. Pour le diabétique, c’est l’équilibre glycémique qui compte. Et pour y parvenir, il faut prendre des mesures régulières.

Pour bien vivre avec un diabète au quotidien comme sur le long terme, parvenir à l'équilibre glycémique est essentiel. L’une des conséquences de cet impératif est le besoin de mesurer régulièrement son niveau de glycémie, pour pouvoir suivre son évolution dans la durée. Dans la prise en charge du diabète, il y a deux façons de surveiller la glycémie.

HBA1C

Tous les 3 mois, au laboratoire d’analyse, on réalise une prise de sang pour mesurer ce qu’on appelle l’hémoglobine glyquée, souvent écrite sous la forme de son nom de code biologique : HbA1c. Cette analyse permet d’évaluer le taux de sucre dans le sang sur une période de trois mois. C’est grâce à cette donnée que l’on peut suivre l’évolution de la maladie dans la durée, et évaluer les risques induits par le diabète sur le long terme. Faire baisser ce taux pour atteindre les valeurs fixées par votre médecin traitant est très important pour diminuer le risque d’apparition des complications. 

À lire aussi :

Une médecin ausculte un patient
Diabète & Soins

Le cœur, les reins, les pieds, les yeux, la peau et même les dents : le diabète implique un suivi médical régulier et spécifique pour dépister les éventuelles complications.

En pratique

Un homme consulte son calendrier sur sa tablette
Diabète : la checklist


Suivi médical du diabète : une liste des rendez-vous qu'il ne faut pas manquer au cours de l'année.

ASG

Ces trois lettres sont utilisées par raccourci pour désigner l’Auto Surveillance Glycémique. Ce contrôle est en effet réalisé par le diabétique lui-même, au moyen d’un lecteur spécial, capable d’analyser immédiatement le taux de glucose dans une petite goutte de sang, souvent piquée sur le doigt.

Un personnage jaune heureux avec son glucomètre


Mon précieux...Mon glucomètre...

Cette surveillance est indispensable chez les personnes diabétiques qui ont besoin d’injections d’insuline pour réguler leur glycémie. Mais elle peut aussi être demandée dans certains cas chez les diabétiques de type 2 qui ne sont pas sous insuline, par exemple pour évaluer l’évolution de la glycémie au cours de la journée. C’est votre médecin qui élaborera, en accord avec vous, votre programme de suivi, et donc le rythme et le type d’analyses qu’il vous faudra réaliser.

À voir :

Un personnage mesure sa glycémie en prélevant une goutte de sang
Mesurer sa glycémie

Vidéo — Surveiller soi-même sa glycémie : une animation courte et amusante pour adopter les bons gestes.

À voir aussi :

Carte de l'île de La Réunion
Parcours de santé virtuel

Naviguez à travers des scènes de la vie quotidienne à La Réunion, et découvrez des conseils pratiques pour mieux vivre avec le diabète.

SOURCES

Contrôler sa glycémie Eureka Santé par Vidal

Le traitement du diabète de type 2 — Eureka Santé par Vidal

Ma glycémieFédération Française des Diabétiques

Cet article a été réalisé avec des professionnels de santé de La Réunion.

Retour au sommaire

Illustration de glucomètres et de soleils
Vivre avec le diabète au quotidien

Et vous ?

Une loupe
Évaluez votre risque diabète en 1 minute

Quizz

Une ampoule et un point d'interrogation
Que savez-vous vraiment sur le diabète ?

ACTUALITÉS

Des journaux
News & découvertes : l'actu de la maladie

Parcours virtuel

La carte de La Réunion
Mon diabète au quotidien