Vivre avec une maladie chronique

L'insuffisance rénale au quotidien

De nouvelles habitudes

Sport, tabac, travail, surveillance médicale : qu’est-ce qui change au quotidien quand on souffre d’insuffisance rénale chronique ? Éléments de réponse pour préparer le changement.

Si vous avez une maladie rénale chronique, vous allez sûrement devoir changer certaines de vos habitudes. Le changement paraît souvent difficile et contraignant au début, mais en faisant des efforts chaque jour, il s’intègre progressivement dans le quotidien, et finit par faire beaucoup de bien. Voici quelques conseils à appliquer, jour après jour, pour améliorer votre état de santé et vivre mieux avec votre maladie.

Surveiller sa tension artérielle

Il est important de maintenir sa tension artérielle sous le seuil de 140 / 90mmHg. Cela permet de limiter la dégradation de la fonction rénale. Votre médecin ou votre pharmacien peuvent vous apprendre à mesurer vous-même ce chiffre. Nous vous invitons à le faire régulièrement, et à consulter si vos résultats dépassent ces valeurs.

En cas de diabète : atteindre ses objectifs glycémiques

L’excès de sucre dans le sang augmente le risque de dégrader les reins, au même titre que l’hypertension. Vous l’aurez compris, si vous êtes diabétique, il est important de surveiller votre glycémie et de la maintenir dans les objectifs convenus avec votre diabétologue afin de protéger au mieux vos reins.

Un personnage jaune porte un bandeau de sport


Allez, mi relève le défi !

Notre dossier complet :

Glucomètre sous forme de pictogrammes
Mon diabète au quotidien

Être diabétique et vivre comme tout le monde, c’est possible ! Avec un suivi médical régulier et en respectant les mesures de base, vous pouvez maîtriser la maladie. Voici comment.

Bon à savoir :

une femme mesure son taux de glycémie
Les mesures de la glycémie

Être diabétique, c'est vérifier régulièrement la quantité de glucose dans notre sang. Tous les détails sur les mesures de la glycémie.

Arrêter de fumer : un impératif

Les métaux lourds présents dans la fumée de cigarette s’accumulent dans les reins et provoquent des lésions qui endommagent les organes. Des études montrent que le taux d’insuffisance rénale chronique est 2.6 fois plus élevé chez les fumeurs que chez les non-fumeurs, et une fois la maladie déclarée, le tabac continue d’accélérer la dégradation des fonctions rénales.

Il est donc essentiel d’arrêter pour préserver la santé des reins, et pour la santé en général ! La suppression du tabac ralentit l'évolution de la maladie rénale. De nombreuses aides existent pour arrêter de fumer. Vous pouvez en bénéficiez : demandez conseil auprès de votre médecin traitant.

Adapter son emploi du temps

Si vous avez une activité professionnelle, il est souhaitable de poursuivre votre travail, dans la mesure du possible. Cependant, votre profession et les conditions dans lesquelles vous l’exercez peuvent impliquer des aménagements. La loi prévoit différentes dispositions pour vous permettre de réduire votre temps de travail, et d’obtenir des indemnités lorsque c’est nécessaire. Vous pouvez en discuter avec votre médecin traitant ou avec le médecin du travail. Ils peuvent vous aider à réévaluer votre poste, et à envisager les modifications nécessaires.

Le guide Maladies Chroniques & Emploi
Retrouvez des explications, des conseils et les expériences vécues au travail par des personnes souffrants de maladies chroniques dans la 2e édition du guide Maladies Chroniques & Emploi, réalisé par l’association Chroniques & Associés et diffusé sur son site, www.chronicite.org.

Maintenir une activité physique

Quel que soit le stade de votre maladie rénale et son traitement, la pratique d'une activité physique, voire sportive, est vivement conseillée. En effet, bouger régulièrement peut améliorer votre qualité de vie et votre état de santé.

Cependant, certaines activités peuvent nécessiter un bilan préalable. Ne vous lancez pas dans une nouvelle discipline ou de longues randonnées en solitaire sans en avoir parlé à votre médecin traitant ! Il vous conseillera une activité physique adaptée à vos possibilités, en fonction de votre état de santé général, de votre âge et bien sûr de vos envies !

un personnage bleu apeuré


J'ai besoin de parler à quelqu'un...

Vous n’êtes pas seul !
C’est en parlant avec votre famille, vos amis, les professionnels de santé qui vous entourent et d’autres personnes atteintes de maladie rénale que vous pouvez trouver des ressources pour mieux vivre votre maladie et son traitement. Vous pouvez également demander à bénéficier du soutien d’un psychologue. Il peut vous permettre d’exprimer et de mieux comprendre vos émotions, vos ressentis et vos réactions. Parlez-en à votre médecin ! 

Voici quelques structures et sites d’information qui peuvent vous aider :

+ Réseau de santé RéuCare

+ Société de Néphrologie

+ FNAIR

+ Fondation du rein

+ Renaloo

Lire la suite :

Des aliments posés sur une table
Changements dans l'assiette

La maladie rénale peut impliquer des changements dans votre façon de manger. Protéines, sel, phosphore, potassium : ce qu’il faut surveiller, et pourquoi.

En pratique :

Illustration de médicaments
Quels médicaments ?

Pour lutter contre les effets de l’insuffisance et préserver les reins, quels sont les médicaments ? Et quels sont leurs effets ? Éléments de réponse.

SOURCES

Le tabac est aussi mauvais pour les reins  Nephroblog

Insuffisance rénale — Médipedia
Maladie rénale chronique — Ameli Santé

Vivre avec une maladie des reins — L.I.E.N

 

POUR ALLER PLUS LOIN : 
Comité Français de Lutte Contre l'Hypertension Artérielle

Cet article a été réalisé avec des professionnels de santé de La Réunion.

Retour au sommaire

Illustration de l'insuffisance rénale sous forme de pictogrammes
Vivre avec l'insuffisance rénale chronique