Comprendre la maladie chronique

L'insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque chronique : une maladie potentiellement grave

L’insuffisance cardiaque chronique est une maladie grave, mais il est possible de freiner son évolution en adoptant le bon comportement, et au prix d’un suivi médical scrupuleux. 

L’évolution dans le temps de l’insuffisance cardiaque dépend beaucoup de la maladie qui l’a provoquée. Mais on peut dire que dans l’immense majorité des cas, il s’agit d’une maladie grave qu’il faut traiter avec le plus grand sérieux.

On estime notamment que seulement 50 % des personnes qui souffrent d’insuffisance cardiaque sont encore vivantes cinq ans après la date du diagnostic. Ce pourcentage est à relativiser, car il est surtout lié au mauvais pronostic des insuffisances cardiaques causées par un infarctus du myocarde. Les autres ont un meilleur pronostic à cinq ans. Par ailleurs, la maladie est souvent diagnostiquée chez des personnes âgées, ce qui peut contribuer à expliquer ce chiffre impressionnant. Mais en tout état de cause, la maladie ne doit pas être prise à la légère.

(La lecture se poursuit plus bas)

 

L'infographie :

Infographie sur l'insuffisance cardiaque
Un cœur fatigué

Mécanisme, facteurs de risque, réflexes à adopter : tout ce qu'il faut savoir sur l'insuffisance cardiaque expliqué en une image !

En pratique :

Illustration de l'ICC sous forme de pictogrammes
Les conseils d'hygiène de vie

Alimentation, activité physique, suivi médical : que faut-il savoir et surveiller ? Nos conseils pour rester en bonne santé quand on souffre d'insuffisance cardiaque.

Les principaux risques

Dans l’évolution de l’insuffisance cardiaque, le risque est l’aggravation soudaine de l’état de santé nécessitant une hospitalisation. Ces « épisodes de décompensation », comme on les appelle, peuvent prendre deux formes différentes :

  • Oedème aigu pulmonaire : l’inondation des poumons par le trop plein de liquide dans l’organisme.
  • Baisse de la pression artérielle par défaillance cardiaque.

Pour éviter ces complications majeures, il est indispensable de suivre avec beaucoup d’attention l’évolution de la maladie. Toute aggravation de l’état de santé doit conduire en urgence chez le médecin : fatigue excessive, essoufflement plus gênant que d’habitude, œdèmes plus importants, etc. Si vous souffrez d’une infection ou si vous éprouvez des troubles du rythme cardiaque, voyez également votre médecin en urgence.

Ralentir la maladie

L’insuffisance cardiaque est une pathologie chronique. Une fois que la maladie est déclarée, on ne plus en guérir. Il est cependant possible de ralentir son évolution et d’éviter les complications. Il faut simplement respecter les trois grandes règles :

1. Être surveillé et conseillé régulièrement par son médecin.

2. Adopter une bonne hygiène de vie : alimentation équilibrée, activité physique régulière, zéro tabac, et peu d’alcool.

3. Suivre scrupuleusement son traitement.

En effet, pour une efficacité importante et durable, les traitements de l’insuffisance cardiaque doivent être mis en place le plus rapidement possible et être rigoureusement suivis. De la régularité de la prise en charge découle toute l’efficacité thérapeutique.

TRAITER LES AUTRES MALADIES

Retenez que le traitement de l’insuffisance cardiaque commence avant tout par la prise en charge de la maladie qui en est la cause : infarctus, hypertension artérielle, diabète, etc. Prévenir l’insuffisance cardiaque par le contrôle de ses facteurs responsables est sûrement la meilleure façon de la combattre !

Un personnage appelé Bibos, optimiste, fait un clin d'œil

En adoptant
les bons réflexes,
je reste en forme
et je m'épanouis !

À lire aussi :

Consultation médicale
Les traitements

Il existe différents moyens pour stabiliser l’insuffisance cardiaque. De la prise de médicaments à la chirurgie, survol des solutions.

Aller plus loin :

Une poignée de pilules
Les 4 clés pour un bon suivi

Rythme des consultations, prise des médicaments, signes à surveiller, vaccins… Quatre conseils pour rester en bonne santé quand on souffre d’insuffisance cardiaque.

SOURCES
Insuffisance cardiaque — Ameli Santé
Symptômes et évolution de l'insuffisance cardiaque — Eureka Santé par Vidal

Cet article a été réalisé avec des professionnels de santé de La Réunion.

Retour au sommaire

Illustration de l'insuffisance cardiaque sous forme de pictogrammes
Tout savoir sur l'insuffisance cardiaque

LA VIDÉO

Capture d'écran : vidéo sur l'ICC
Comprendre la maladie en moins de deux !