Comprendre la maladie chronique

Tout savoir sur l'AVC

Comment reconnaître un AVC ?

En cas d’AVC, la vitesse de réaction est décisive. Repéré et pris en charge rapidement, l’AVC laissera des séquelles moins importantes, et souvent réversibles. Voici les signes qui doivent alerter.

Compte tenu de la souffrance cérébrale due à l’arrêt de la circulation sanguine, l’AVC constitue une urgence médicale. Il doit être pris en charge immédiatement afin de limiter les dommages cérébraux et les séquelles. Il est donc primordial d’en reconnaître les symptômes afin d’agir au plus vite.

Chaque partie du cerveau est spécialisée dans des tâches particulières : mouvement, sensibilité, vision, langage, etc.  Selon la localisation de l’AVC, les symptômes vont donc varier. Mais certains signes visibles et soudains sont caractéristiques de l’attaque cérébrale. Ils doivent donner l’alerte.

 

Les signes qui ne trompent pas

  • Paralysie d’un ou plusieurs membres (bras ou jambes), le plus souvent d’un seul côté du corps émiplégie),
  • Paralysie du visage ou d’un côté du visage, entraînant une grimace, un sourire figé, lèvre tombante,
  • Perte de sensibilité ou engourdissement d’un ou plusieurs membres ou du visage,
  • Perte de la vision d’un œil ou d’une partie du champ visuel, ou encore une vue double (diplopie),
  • Difficultés à parler, à articuler, à trouver ses mots ou à comprendre ce que l’on entend,
  • Troubles de l’équilibre ou de la coordination des membres,
  • Troubles de la vigilance pouvant aller jusqu’au coma,
  • Mal de tête brutal, intense et inhabituel.

Et soudain...

L’intensité de ces symptômes peut être maximale d’emblée, ou s’accentuer au fur et à mesure, sur quelques minutes ou quelques heures. Quoi qu’il en soit, une des caractéristiques des AVC est leur survenue soudaine, sans signes annonciateurs.

Un personne jaune a le doigt levé


C’est pour cela que l’on parle d’attaque cérébrale.

Sachez-le, les symptômes d’Attaque Ischémique Transitoire (AIT) sont les mêmes que ceux d’un AVC. Mais ils ne durent que quelques minutes, et ils peuvent donc passer inaperçus ou être confondus avec un simple malaise.


Lire la suite :

Un homme compose un numéro d'urgence sur son smartphone
Les bons réflexes en cas d'AVC

Comment gérer l'urgence ? Qui appeler ? Que faire en attendant les secours ? Éléments de réponse.


À lire aussi :

Un cerveau et une roue crantée illustrent l'AVC
Les différents types d'AVC

L'accident vasculaire cérébral peut adopter deux mécanismes différents. Ischémique ou hémorragique : qu'est-ce que ça veut dire, et qu'est-ce que ça change ?

Retour au sommaire

Un cerveau humain dessiné sur un tableau noir
Tout savoir sur l'AVC

L'AVC EN VIDÉO

Illustration de l'avc en vidéo
Une vidéo pour tout savoir en moins de 2 !

Et vous ?

Un stéthoscope
Évaluez votre risque d'AVC en 1 minute

Quizz

Des points d'interrogations
Que savez-vous vraiment sur l'AVC ?

Actualités

Des journaux
L'AVC : News & Découverte