On recommande
Le 04 mars 2019

Sauv Life : sauver des vies grâce à une appli !

Sauv Life, c'est l'application désormais utilisée par le SAMU de La Réunion pour augmenter les chances de survies des personnes victimes d'arrêt cardiaque. Comment ça marche ?

Faire partie d'une communauté de "citoyens sauveurs," ça vous dit ? C'est l'idée de Sauv Life : une application mobile gratuite qui mobilise les personnes volontaires pour venir en aide aux victimes d'arrêt cardiaque. Cette idée part d'un constat : les secours mettent en moyenne 13 minutes pour arriver sur les lieux. Or, en cas d'arrêt cardiaque, les chances de survie diminuent chaque minute qui passe sans réanimation. Professionnel de santé ou simple citoyen, tout le monde peut agir !

Sauv Life, comment ça marche ?

  • Lorsque le SAMU est informé d'un arrêt cardiaque, des secours sont envoyés et une alerte est déclenchée sur l'appli Sauv Life.
  • Un message est alors reçu par tous les citoyens volontaires situés à proximité de la victime.
  • Si vous acceptez de répondre à cette alerte, le SAMU vous guide vers un défibrillateur ou dans la réalisation d'un massage cardiaque le temps que les secours arrivent sur place pour prendre le relais.

Je télécharge l'appli Sauv Life sur Google Play ou sur Apple Store

Peut-on intervenir lorsque l'on ne connait rien aux gestes qui sauvent ?

Que vous soyez ou non formé aux gestes qui sauvent, comme le massage cardiaque, votre intervention peut sauver une vie. En cas d'urgence,"le pire c'est de ne rien faire !" indique la Fédération Française de Cardiologie.

De plus, avec Sauv Life, un opérateur du SAMU vous guide tout au long de votre intervention, il vous orientera vers un défibrillateur ou vous accompagnera dans la réalisation d'un massage cardiaque.

Le massage cardiaque en pratique

Que vous soyez formé à la réalisation d'un massage cardiaque ou pas, voilà les étapes à suivre : 

  • Allonger la victime sur le dos.
  • Se mettre à genoux contre la victime, sur le côté.
  • Positionner les mains l’une sur l’autre, au milieu du thorax, les bras bien tendus.
  • Appuyer de tout son poids, bien au-dessus : ce ne sont pas les bras ni les mains qui appuient mais tout le corps.
  • Ce sont des pressions fortes : enfoncer les mains de 5 à 6 cm dans la poitrine et relâcher complètement le thorax entre chaque compression.
  • Effectuer les pressions sur un rythme régulier, 2 par seconde (120 par minute). Pour les connaisseurs, vous pouvez vous caler sur la chanson Stayin' Alive des Bee Gees : c'est le bon rythme pour réussir un massage cardiaque !
  • Si vous avez été formé, vous pouvez pratiquer des insufflations (bouche-à-bouche) au rythme de 2 insufflations toutes les 30 compressions.
  • Poursuivre le massage cardiaque jusqu’à l’arrivée des secours.

Utiliser un défibrillateur

Depuis 2007, le grand public est autorisé à utiliser les défibrillateurs automatisés externes. Ils sont de plus en plus nombreux à être disponibles dans les lieux publics et les entreprises. Lorsque vous utilisez l'application Sauv Life, vous pourrez être guidé vers l'un de ses appareils.

  • Mettez l'appareil en marche et lisez les instructions sur la machine. Pendant ce temps, si d'autres sauveteurs sont présents, l'un d'eux doit poursuivre le massage cardiaque.
  • Enlevez les vêtements de la poitrine de la victime et placez les électrodes directement sur la peau. Des consignes figurent sur la machine ou sur les électrodes elles-mêmes.
  • Assurez-vous que personne ne touche la victime lorsque le défibrillateur analyse le rythme cardiaque.
  • Si un choc électrique doit être administré, vérifiez que toutes les personnes présentes sont éloignées de la victime et de son environnement immédiat.
  • Appuyez sur le bouton si cela vous est demandé. Un défibrillateur entièrement automatique administrera le choc électrique sans votre intervention.
  • Si le défibrillateur vous le demande, effectuez des compressions au niveau de la poitrine. Alternez les séries de 30 compressions et de 2 insufflations.
  • Suivez les indications du défibrillateur jusqu'à ce que la victime retrouve une respiration normale ou jusqu'à l'arrivée des secours.
  • Si la respiration redevient normale, arrêtez la réanimation, mais n'éteignez pas la machine et laissez les électrodes sur la poitrine de la victime. Si celle-ci reste inconsciente, mettez-la sur le côté, en position latérale de sécurité.

Mettre une personne inconsciente en position latérale de sécurité

Lorsqu'une victime est inconsciente mais qu'elle respire, veillez à libérer les voies aériennes pour lui permettre de respirer sans difficulté et placez-la en position latérale de sécurité comme expliqué dans la vidéo ci-dessous.

Vidéo : Position Latérale de Sécurité - Protection Civile de Paris

Arrêts cardiaques, des chiffres inquiétants

  • 50 000 personnes meurent prématurément d’un arrêt cardiaque chaque année en France
  • Sans prise en charge immédiate, plus de 90 % des arrêts cardiaques sont mortels.
  • 7 fois sur 10, des témoins sont présents, mais moins de 20 % d'entre eux font les gestes de premiers secours.
  • La survie baisse de 10% chaque minute sans massage cardiaque
  • Après 5 minutes d’arrêt du cœur sans intervention les dommages dans le cerveau sont définitifs