Prévention
Le 16 août 2021

RENTRÉE SCOLAIRE : QUELS VACCINS OBLIGATOIRES POUR MON ENFANT ?

Plusieurs vaccins sont obligatoires depuis 2018 pour que les enfants puissent intégrer la vie en collectivité (crèche, garderie, école etc.). Rendue centrale par l'épidémie de Covid-19, la question de la vaccination et la vaccination obligatoire ne sont pas des interrogations nouvelles. Nous faisons le point avant la rentrée.

Un écolier sur le chemin de l'école

Ravivés par l'épidémie de Covid-19, les débats au sujet de la vaccination existent depuis plusieurs années. Les vaccins sont pourtant le moyen le plus efficace de se protéger contre certaines maladies. Plusieurs d'entre eux ont ainsi été rendus obligatoires en 2018 pour les enfants : ils sont une condition à leur admission en collectivité (crèche, garderie, école etc.).

Diphtérie, tétanos, poliomyélite ou encore rougeole, nous faisons le point sur les doses de vaccins obligatoires pour vos enfants avant la rentrée.

A LIRE AUSSI | VACCINS ET POLÉMIQUES

VACCINS ET ENFANTS : QUAND EST-CE OBLIGATOIRE ?

La vaccination de votre enfant est obligatoire pour qu'il puisse être inscrit en crèche, à l'école, en garderie, en colonie de vacances ou dans toute autre collectivité d'enfants. Le nombre de vaccins obligatoires dépend cependant de l'année de naissance de votre enfant.

Pour les enfants nés à partir de 2018, il y a 11 vaccins obligatoires contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l'Haemophilus influenzae de type b, l'hépatite B, le méningocoque C, le pneumocoque, la rougeole, les oreillons et la rubéole.

Pour les enfants nés avant 2018, les 3 vaccins obligatoires sont la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Les autres vaccins sont largement recommandés, et ont d'ailleurs été rendus obligatoires du fait de la résurgence de certaines des maladies qu'ils permettent de combattre.

Les vaccins obligatoires peuvent varier en cas de contre-indications médicales reconnues, il est donc recommandé de s'adresser à son médecin traitant.

A LIRE AUSSI | LA VACCINATION DES PLUS PETITS

QUE FAIRE SI LES VACCINS DE MON ENFANT NE SONT PAS À JOUR ?

Dans le cas où les vaccins de votre enfant ne sont pas à jour, une admission provisoire en crèche, en garderie, à l'école ou dans toute autre collectivité est possible.

Vous disposerez alors d'une période de 3 mois pour procéder à la mise à jour des vaccinations. En cas de refus, votre enfant pourra être exclu par le responsable de l'établissement concerné.

A LIRE AUSSI | LE CALENDRIER VACCINAL À LA RÉUNION

VACCINATION CONTRE LA COVID-19 DES MINEURS

La vaccination contre la covid-19 a récemment été ouverte aux mineurs à partir de 12 ans. Cette vaccination n'est pas obligatoire pour intégrer une collectivité, mais recommandée.

Vous pouvez retrouver les détails dans cet article : COVID-19 : OUVERTURE DE LA VACCINATION AUX MINEURS DÈS 12 ANS

 

 

Sources

Service public.fr

Vaccination info service