Nutrition
Le 14 mai 2018

Nutriscore : qui joue le jeu ?

Six mois après l'application du Nutriscore, Santé Publique France lance une campagne pour promouvoir son nouvel étiquetage nutritionnel avec l'espoir que la pression des consommateurs encouragera les industriels à l'adopter.

En octobre dernier, la Ministre de la Santé Agnès Buzyn signait l'entrée en vigueur du Nutriscore. Ce nouveau système d'étiquetage a pour objectif de simplifier l'évaluation de la qualité nutritionnelle des produits alimentaires par le grand public en proposant un logo à ajouter sur les emballages.

5 niveaux de qualité signalés par une lettre et une couleur permettent en un coup d'œil de distinguer les produits "bons pour la santé" des produits qui contiennent trop de sel, trop de sucre, trop de gras ou d'autres produits à limiter.

Incitatif mais pas obligatoire

L'affichage du Nutriscore n'est pas obligatoire. Les entreprises sont donc libres de continuer de distribuer leurs produits sans indiquer le logo, mais selon le professeur Serge Hercberg, président du Programme National Nutrition Santé, les fabricants ont intérêt à adopter le logo car "si le produit n’a pas de logo, ça sous-entend que l’industriel a des choses à cacher."

Pour l'heure, une cinquantaine d'industriels se sont engagés à utiliser le Nutriscore d'ici 2019. Mais six grandes multinationales de l'alimentaire sont toujours réticentes. Coca-Cola, Mondelez, Nestlé, PepsiCo et Unilever, les géants derrière une grande partie des principales marques de biscuits, glaces et autres produits transformés que l'on trouve en grande surface, ont proposé à la Commission Européenne un système alternatif basé sur une évaluation nutritionnelle "à la portion".

1 portion Vs 100 grammes

Pour de nombreuses associations de consommateurs et d'ONG, cet étiquetage inspiré du modèle britannique permettrait aux producteurs de dissimuler l'impact réel de leurs produits sur la santé en ajustant la taille des portions pour chaque référence.

Pour faciliter la comparaison entre les produits, le Nutriscore a plutôt choisi une base universelle : les quantités de sucre, de sel, d'énergie ou de matières grasses sont calculées pour 100 grammes, quel que soit le produit.

Pour en savoir plus sur le Nutriscore et comment il est calculé :