Actualité
Le 21 avril 2022

Lancement d'une enquête pour connaître le taux de couverture vaccinale des Réunionnais

Connaître le taux de couverture vaccinale des jeunes réunionnais, c'est l'objectif de l'enquête lancée le 5 avril 2022 par l'ARS La Réunion et Santé Publique France avec l'appui de la Croix-Rouge Française. Les résultats qui seront connus en 2023 permettront la mise en place d'actions de prévention ciblées auprès des publics les moins vaccinés.

Une enquête pour savoir où en sommes nous de la couverture vaccinale des enfants à La Réunion

Une campagne pour évaluer le taux de couverture vaccinale des enfants, adolescents et jeunes adultes a été lancée le 5 avril à La Réunion. Elle durera jusqu'au 28 mai 2022. Menée par L’ARS La Réunion et Santé Publique France, avec l’appui de la Croix-Rouge, elle doit permettre à terme d’adapter la politique vaccinale par des actions de prévention ciblées. Cette enquête concerne uniquement les 11 vaccins obligatoires, elle ne concerne donc pas la vaccination contre le coronavirus (qui n'est pas obligatoire).

Un taux de couverture vaccinale mal connu à La Réunion

Pour connaitre le taux de couverture vaccinale, on se base sur les données des pharmacies de vente de vaccins et sur les certificats de santé établis par les pédiatres et médecins généralistes aux 2 ans des enfants. Insuffisamment remontées par les professionnels à la PMI, les données ainsi recueillies ne permettent pas d'établir une estimation fiable du taux de couverture vaccinale des Réunionnais. Une précédente enquête menée en 2009 avait montré un bon taux de vaccination chez les enfants âgés de 24 à 59 mois sur certains vaccins comme le DT polio, mais une couverture insuffisante contre la rougeole chez les jeunes adultes. Alors 13 ans après, où en est-on ? Les résultats de la campagne qui seront connus fin 2022/début 2023 permettront d'établir un comparatif par rapport à l'étude de 2009 et d'affiner les besoins en information, prévention et vaccination sur le territoire.

À LIRE AUSSI | LE CALENDRIER VACCINAL À LA RÉUNION

Méthodologie : publics, vaccins et secteurs concernés

Au total, ce sont 3300 personnes qui seront interrogées pour les besoins de cette enquête. Les résultats seront également affinés par rapport à la dernière étude de ce type et permettront de connaître le taux de couverture vaccinale par micro région. Existe-t-il des disparités entre le Nord et le Sud ? L'Est et l'Ouest ?

Enfin, l'enquête porte sur les 11 vaccins obligatoires (Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite, Coqueluche, Rougeole-Oreillons-Rubéole (vaccin combiné ROR), Haemophilus Influenza de type B, Hépatite B, Pneumocoque) et concerne 4 classes d'âges :

  • 24-59 mois
  • 7-8 ans
  • 14-15 ans
  • 19 à 28 ans

Déroulement de l'enquête

Des professionnels de santé de la Croix-Rouge se rendront dans les domiciles sélectionnés sur toute l’île par tirage au sort pour proposer aux parents (ou tuteurs légaux) de participer à cette enquête anonyme et confidentielle. Equipés d'une tablette, ils se rendront chez les participants tirés au sort pour leur demander s'ils acceptent de participer à l'enquête. L'entretien dure 15 minutes et les réponses sont anonymes.

Les questions posées portent sur les vaccins effectués (lesquels, quand, réalisation des rappels), et si les personnes ne sont pas vaccinées, l'enquête cherchera à déterminer quelles en sont les raisons. Le nom et le prénom des participants ne sont pas demandés, seuls l'année de naissance, le sexe et la catégorie socio-professionnelle seront notés.

S'agissant d'un tirage au sort aléatoire, les personnes enquêtées ne sont pas prévenues en amont, alors ne soyez pas surpris si un professionnel de la Croix-Rouge Française frappe chez vous pour connaître la couverture vaccinale de votre foyer !

Et n'oubliez pas : la participation des publics concernés est essentielle à la réussite de cette enquête, mais vous n'avez aucune obligation d'y participer pour autant !

À LIRE AUSSI | LA VACCINATION DES PLUS PETITS