Prévention
Le 01 décembre 2017

Journée mondiale de lutte contre le SIDA : La Réunion toujours concernée

Si l'infection au VIH est bien contrôlée à la Réunion, 975 patients sont tout de même suivis au CHU et 35 nouveaux cas ont été diagnostiqués cette année, dont 5 au stade sida.

C'est en 1987 que le premier cas d'infection au VIH* a été diagnostiqué à la Réunion.
30 ans plus tard, 975 patients sont suivis au CHU et 35 nouveaux cas ont été diagnostiqués cette année, dont 5 au stade sida**.

Si le préservatif reste le moyen le plus sûr de se protéger contre le VIH et les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) en général, les données du réseau RésIST montrent quLa Réunion l'utilisation systématique du préservatif est faible, quelles que soient l’orientation et les pratiques sexuelles.

Concernant la transmission du virus, des idées fausses existent encore. Dans un rapport publié en 2014, l'ORS*** de La Réunion indiquait que : " 32 % de l’ensemble des personnes interrogées pensaient que « le virus du sida peut être transmis par une piqûre de moustique »".

Sur notre île, l’âge des premières IST estimé est de 14 ans chez les filles et de 16 ans pour les garçons.

*Le VIH, c'est le Virus de l'Immunodéficience Humaine. La personne infectée va voir ses défenses immunitaires se détériorer petit à petit.

**Le sida est un stade avancé du VIH. Cela signifie syndrome d'immunodéficience acquise.

***Observatoire Régional de Santé de La Réunion

Connaître les actions prévues à La Réunion.

Sources :

Rapport COREVIH OI
Dossier de presse du 1er décembre (ARPS, Rive, Sid'Aventure, le Refuge, Orizon, Planning familial 974, DÉPIST, CHGM, CHU)
Diagnostique sanitaire Réunion Mayotte
Enquête KAPB_Comportements sexuels_croyances_Réunion