Prévention
Le 31 mai 2019

Fumeur, as-tu déjà entendu parler de la BPCO ?

Cigarette + toux + essoufflement : à l'occasion de la journée mondiale sans tabac, les professionnels de santé alertent sur les dangers de la bronchopneumopathie chronique obstructive ou BPCO. 
 

Majoritairement due au tabac (+ de 95% des cas), cette maladie inflammatoire des bronches peut avoir des conséquences dramatiques et évoluer vers une insuffisance respiratoire aigüe chronique grave.  L'Organisation Mondiale de la Santé estime que la BPCO sera la troisième cause de décès dans le monde en 2030. 

La Réunion plus touchée que la métropole

Sur notre île où 25% des 15 à 75 ans fument du tabac quotidiennement, le taux de mortalité par BPCO est supérieur de 20% à celui de la métropole. 

Les hospitalisations dues à la maladie sont également bien plus nombreuses : 25 hospitalisations sur 10 000 en métropole contre 33 sur 1 000 à La Réunion. 

La nécessité de favoriser le diagnostic

Peu connue du grand public et des fumeurs, la BPCO est souvent diagnostiquée tardivement. Ainsi, dans 70% des cas elle n'est pas diagnostiquée laissant la maladie  évoluer jusqu'à l'apparition d'épisodes aigues pouvant engager le pronostic vital des personnes touchées. Les fumeurs ou anciens fumeurs confrontés à des problèmes de toux et d'essoufflement sont donc invités à en parler avec un professionnel de santé. 

Les symptômes de la BPCO

  • toux au lever avec des crachats, qui dure plusieurs mois et qui revient chaque année souvent en hiver,
  • bronchites à répétition,
  •  essoufflement (une impression d’avoir besoin d’air) pour un effort que des personnes du même âge réalisent sans être essoufflées.

→ Je fais l'auto-questionnaire de dépistage de la BPCO

Actualités récentes

20191125
20191118
20191115
Nutrition
Le 15 novembre 2019

Novembre : légumes et fruits de La Réunion

20191115
Activité physique
Le 15 novembre 2019

#MoisSansTabac : des séances de sport gratuites !