Diabète
Le 03 avril 2018

Diabète : 5 types et pas 2 ?

Selon une étude scandinave, le Diabète de Type 2 cacherait en réalité quatre catégories de diabète distincts, aux mécanismes et aux conséquences propres.

En matière de diabète jusqu'ici, les choses étaient assez simples. Il n'en existait que deux types.

Le Diabète de Type 1. Cette forme relativement rare (10% des cas) se déclare souvent brutalement chez des personnes jeunes. C’est une maladie dite auto-immune : le système immunitaire du malade attaque les cellules du pancréas chargées de produire l’insuline. L’organisme cesse donc de produire cette hormone et devient incapable de réguler son métabolisme. Des injections régulières d’insuline sont nécessaires, c’est pourquoi on parle de diabète insulino-dépendant.

Le Diabète de Type 2. Il se développe au cours de la vie, et se manifeste plutôt à partir de 40 ans. Il ne requiert pas toujours d’injections d’insuline, il peut évoluer au fil du temps et obéir à des mécanismes légèrement différents. Dans certains cas, la production d’insuline par l’organisme est insuffisante, et on parle d’insulinopénie — « pénie » veut dire manque. Dans d’autres cas, le corps produit bien de l’insuline mais celle-ci n’est pas assez efficace, et on parle plutôt d’insulinorésistance.

Mais ces subtilités du diabète de Type 2 ont conduit des chercheurs suédois à s’interroger : est-ce qu’on ne regrouperait pas dans cette catégorie plusieurs types de diabète finalement assez différents ?

QUATRE NOUVELLES CATÉGORIES

Après avoir étudié près de 10 000 patients diabétiques, ils sont arrivés à la conclusion que le diabète de Type 2 recouvre en réalité 4 types distincts : deux formes sévères et deux formes de moindre gravité :

Le diabète insulino-déficient sévère

Cette forme ressemble beaucoup au Diabète de Type 1, mais comme les patients ne présentent pas d’anticorps révélateurs de maladie auto-immune, on considère que leur diabète n’entre pas dans cette catégorie. La maladie se déclare pourtant souvent chez des personnes jeunes et sans surpoids dont l’organisme ne produit pas suffisamment d’insuline. Cette forme est associée à un risque accru de développer une rétinopathie diabétique.

Le diabète insulinorésistant sévère

Dans cette forme liée au surpoids et à l’obésité, les cellules du corps résistent fortement aux effets de l’insuline. Les patients sont plus souvent victimes de maladies induites au niveau du foie ou des reins.

Le diabète léger lié au surpoids

Il se manifeste chez des personnes obèses ou en surpoids, mais dans une forme qui ne présente pas le même niveau de gravité que la catégorie précédente.

Le diabète léger lié à l’âge

Très semblable au « diabète léger lié au surpoids », il se manifeste chez des personnes plus âgées. C’est la forme la plus commune, elle concerne 40 % des quelque 10 000 personnes étudiées.

UN CHEMIN ENCORE LONG

Les résultats de cette étude sérieuse publiée dans la revue The Lancet suggèrent qu’une classification plus fine des formes du diabète de Type 2 pourrait permettre de mieux personnaliser les traitements, et d’anticiper les complications les plus probables.

Mais il est encore tôt pour appliquer ces catégories, ou envisager de nouvelles thérapies. Tous les patients étudiés étaient d’origine nordique, or l’état des connaissances indique que le diabète est lié à des traits génétiques susceptibles de varier en fonction des populations. Ces résultats doivent être donc confirmés par d’autres études ailleurs dans le monde.

Attention !

Cette information a pour but d'informer sur les dernières actualités de la recherche scientifique en matière de diabète. il est important de rappeler que :

  • Les recherches en cours ne remettent pas en cause les facteurs de risque connus du diabète.
  • Les recommandations d'hygiène et de diététique, ainsi que les traitements établis aujourd'hui restent valables.
  • Leur observance est la clé de l'équilibre et du bien-être pour les porteurs de la maladie.


Envie d'en savoir plus ?

Le diabète est une maladie dont les subtilités restent mal connues. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire nos dossiers :

Vous pouvez aussi regarder notre vidéo : « Comprendre le diabète en moins de deux »

Vous voulez vérifier pour vous-mêmes ? Testez votre risque de développer un diabète de Type 2.
 

Sources :

Are there actually 5 types of diabetes ? — NHS Choices

Diabetes & endocrinology The Lancet