Actualité
Le 30 juin 2021

Dépression : 1 Réunionnais sur 10 est concerné

Avant le Covid, un Réunionnais sur dix souffrait déjà de symptômes dépressifs. C'est le résultat d'une étude réalisée en 2019 par l'INSÉE et l'ARS La Réunion, qui montre que ce mal-être est souvent associé à des problèmes de santé, une limitation importante des activités quotidiennes, un faible niveau de revenu et un manque d'intérêt de la part de l'entourage.

 

En 2019, 11 % des Réunionnais de plus de 15 ans présentaient des symptômes modérés ou sévères de la dépression. Ce trouble psychique caractérisé par la tristesse, la perte d'intérêt ou de plaisir, une mauvaise estime de soi, des troubles du sommeil ou de l'appétit toucherait ainsi plus de 73 000 personnes dans notre île. Il s'agit principalement des jeunes de moins de 25 ans et, surtout, des personnes âgées. Chez les plus de 75 ans notamment, un gramoun sur 5 est dépressif. Les femmes sont aussi plus touchées que les hommes. Selon l'étude publiée par l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSÉE), les trois principales causes de la dépression à La Réunion sont les problèmes de santé, en particulier le handicap, la solitude et l'impression que nos proches ne s'intéressent pas à nous, et un faible niveau de vie.

Dépression, tristesse ou déprime, quelle différence ?

Selon le Dr Fabrice Samain, psychiatre à St-Denis, la dépression est différente de la tristesse essentiellement parce qu'elle implique aussi "des symptômes physiques. Ça peut être : hypersomnie ou insomnie, des cauchemars, des troubles alimentaires — anorexie, amaigrissement, boulimie... Et puis, une sensation de fatigue essentiellement d'origine psychologique. Ce qu'on peut appeler l'asthénie, qui ne s'explique pas uniquement par la fatigue physique que l'on aurait pu éprouver à la suite d'un travail particulièrement éprouvant." De fait, l'impression de fatigue et de manque d'énergie est le symptôme le plus répandu à La Réunion, où il touche plus de 15 % de la population.

Retrouvez l'interview intégrale du Dr Samain en vidéo :

 

Pour le Ministère de la Santé, "pour faire l’hypothèse d’une dépression, il faut une association de plusieurs symptômes spécifiques générant une souffrance importante, inhabituelle et se manifestant :

  • depuis au moins quinze jours
  • presque chaque jour
  • presque toute la journée"

Les 9 symptômes de la dépression

L'étude réalisée par l'INSÉE s'appuie sur un questionnaire international de référence. Il liste 9 symptômes pour évaluer la présence et la sévérité d'un état dépressif :

  • Fatigue et manque d'énergie
  • Troubles du sommeil
  • Troubles de l'appétit
  • Tristesse
  • Peu d'intérêt
  • Mauvaise estime de soi
  • Envie de se faire du mal
  • Problèmes de concentration
  • Lenteur ou agitation

À FAIRETEST : SOUFFREZ-VOUS DE DÉPRESSION ?

À La Réunion, les symptômes les plus fréquents sont la sensation de fatigue, les troubles du sommeil et de l'appétit, qui touchent plus d'un Réunionnais sur 10.

Plus de dépressions depuis la Covid

Bien que communiquée récemment, l'étude a été réalisée par l'INSÉE et l'ARS La Réunion en 2019, soit avant la crise sanitaire. Le rapport précise qu'à La Réunion "comme au niveau national", les syndromes dépressifs ont beaucoup augmenté suite à la pandémie et au confinement. La dégradation de la situation financière, l'isolement, le stress ou le fait d'avoir présenté des symptômes de la Covid-19 "font partie des facteurs significativement liés au fait d'être en dépression".

Une alerte confirmée par Santé publique France, qui pilote depuis le début de la crise sanitaire des études pour évaluer l'impact de la pandémie et des restrictions sanitaires sur la santé mentale des Français. Il en ressort notamment que 34 % des personnes interrogées au mois de février 2021 présentaient un état anxieux ou dépressif — environ deux fois plus qu'en 2019.

Dans ce contexte, l'agence française de santé publique a lancé en avril dernier une campagne digitale pour sensibiliser le grand public aux problématiques de santé mentale, et encourager les personnes qui souffrent de troubles anxieux ou dépressifs à en parler avec leur entourage, un professionnel de santé, ou de recourir aux dispositifs d'écoute existants. Son message : "En parler, c'est déjà se soigner."

Santé Publique France propose également les conseils suivants :

La situation actuelle est difficile et on peut facilement se sentir stressé, anxieux ou déprimé. Il existe des conseils pour prendre soin de soi :

  • Restez en lien et parlez avec votre entourage
  • Aidez ceux qui en ont besoin
  • N'écoutez pas les informations toute la journée
  • Si vous êtes confiné, organisez vos journées
  • Limitez la consommation d'alcool et de tabac
  • Prenez soin de votre santé

 

Que faire si l'on éprouve des symptômes de la dépression ?

Qu'un trouble dépressif soit lié à la pandémie ou à d'autres facteurs, il existe des solutions pour aller mieux. La première, c'est en parler :

  • À ses proches
  • Et à son médecin traitant

Un numéro national d'écoute et de conseil est également disponible :

  • Psycom : 0800 130 000

À La Réunion, vous pouvez également joindre :

  • SOS Solitude : 0262 97 00 00
  • PSYCOVID 974 : 0800 200 840 ( numéro d’appel gratuit destiné à la population et aux professionnels de santé stressés par la crise sanitaire)
     

 


Sources :

Troubles dépressifs - Psycom

Dépression : 1 Réunionnais sur 10 concerné - INSÉE

Santé Mentale et Covid-19 - Santé Publique France

La Dépression : en savoir plus pour en sortir - Ministère des Solidarités et de la Santé

Actualités récentes