Dengue
Le 04 mars 2019

Dengue et leptospirose : deux maladies aux symptômes similaires

Les cas de leptospirose se multiplient alors même que l'épidémie de dengue reprend du service. Problème : ces deux maladies présentent des symptômes similaires.

Des périodes d'incubation presque identiques (4 à 10 jours pour la dengue, 5 à 14 jours pour la leptospirose), des manifestations physiques souvent proches comme la fièvre ou les douleurs digestives, autant de risques de confondre la dengue et la leptospirose.

Une réalité aux conséquences graves : prise en charge et soignée trop tardivement, la leptospirose peut mettre en danger la vie des personnes atteintes.

Le problème n'est pas nouveau. En 2006 déjà, en pleine épidémie de chickungunya, la mortalité des personnes touchées par la leptospirose avait explosé : 6 fois plus de décès qu'en temps normal. En cause, un diagnostic trop tardif souvent dû à une confusion entre ces deux maladies. Ce retard de prise en charge de la leptospirose s'était avéré mortel pour certains patients.

Il est donc essentiel de bien diagnostiquer et de distinguer les deux maladies.

Sensibilisés à cette question, les professionnels de santé de La Réunion vont être particulièrement vigilants durant cette période où les deux maladies co-existent sur l'île. La description précise de vos symptômes et des activités à risques que vous aurez pratiqué permettront d'orienter le diagnostic. Une confirmation biologique de la maladie pourra être effectuée avec la prescription d'une prise de sang. Enfin,  votre médecin pourra vous conseiller de revenir consulter en cas d'aggravation ou d'absence d'amélioration de votre santé. Ne prenez pas sa mise en garde à la légère !

Leptospirose: les activités à risque

La leptospirose est provoquée par une bactérie souvent présente dans l'urine de rat. On retrouve des traces d'urine de rat dans la boue, les flaques d'eau, les eaux stagnantes ou encore les bord de ravines. Elle se transmet via des coupures ou des plaies. En fonction de votre profession ou de vos loisirs préférés, voici la liste des activités durant lesquelles le risque d'attraper la leptospirose est élevé :

  • Risques liés à l'activité professionnelle: les agriculteurs et les éleveurs doivent utiliser des équipements adaptés : chaussures fermées, gants... Tout comme les éboueurs, les agents d’entretien, les personnes qui travaillent dans le bâtiment, les militaires où les dératiseurs.
  • Risques liés aux activités menées à la maison ou de loisirs : la pratique du jardinage, le nettoyage de cour ou l'élevage doivent se faire avec un équipement adapté : chaussures fermées, gants... Il est recommandé d'éviter les activités de loisirs en eau douce comme la baignade, la pêche, le canyoning ou encore le rafting. Éviter également la chasse, les marches en savate et l'utilisation d'eau non-traitée.

En cas de suspicion de leptospirose, il est nécessaire de prévenir son médecin des activités à risque pratiquées !

Actualités récentes

20190628
20190605
Prévention
Le 05 juin 2019

Cancer du sein : quand se faire dépister ?

20190601
Prévention
Le 01 juin 2019

Allergies à La Réunion : 6 choses à savoir

20190531