Prévention
Le 18 juillet 2018

Allergies à La Réunion : 6 choses à savoir

Dans un rapport publié en 2017, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) constatait que les cas de rhinite allergique étaient plus nombreux à La Réunion qu'en métropole. Si on ne sait pas encore pourquoi, on peut vous dire bien d'autres choses sur les allergies !

1- Il y a plus de cas de rhinite allergique à La Réunion qu'en métropole

La rhinite allergique est due à une sensibilité de l'organisme à certains allergènes présents dans l'air comme les pollens. Elle provoque des démangeaisons du nez, fait couler le nez, fait éternuer et provoque une obstruction nasale (nez bouché). Pour en venir à bout, direction le médecin. Il vous prescrira des antihistaminique et des corticoïdes par voie cutanée si nécessaire. Par contre, on ne sait pas pourquoi les Réunionnais sont plus touchés que les métropolitains.

2- L'allergie aux acariens est la plus répandue à La Réunion

Il faut dire que La Réunion présente les conditions idéales de vie des acariens : humidité comprise entre 70 et 80% et température supérieure à 20°. Et c'est dans nos chambres à coucher que les petites bestioles sont les plus nombreuses puisqu'elles y trouvent de quoi se nourrir en abondance : nos peaux mortes ! Donc, on évite la moquette, les tapis et les rideaux, on lave le sol au moins une fois par semaine, les coussins et les oreillers une fois par mois à 60° et les draps toutes les semaines !

NB : 70% des patients allergiques respiratoires aux acariens en France ont renoncé à une activité en raison de leur allergie**

3-Les pollens recensés à La Réunion et leur potentiel allergisant

Le tableau qui suit est le fruit d'études réalisées entre 1999 et 2000 à La Réunion sur les pollens présents sur le territoire. Il recense le potentiel allergisant, c'est à dire la capacité du pollen à provoquer une allergie pour une partie non négligeable de la population et leur présence à La Réunion.

 

Présence en faible quantité à La Réunion :

  • Manguier_ potentiel allergisant modéré 
  • ​Flamboyant_ ​potentiel allergisant modéré 
  • ​Amarante_ ​potentiel allergisant modéré 
  • ​Badamier_potentiel allergisant modéré 
  • ​Murier_potentiel allergisant modéré  ​
  • ​Olivier, Troene _potentiel allergisant modéré 
  • Jonc, Roseau_potentiel allergisant faible 

Présence en quantité moyenne à La Réunion :

  • Armoise, Ambroisie_potentiel allergisant fort
  • Filao_potentiel allergisant ​modéré
  • Laîche_potentiel allergisant ​faible 
  • ​Robinier, faux acacia_potentiel allergisant ​faible
  • Orme_potentiel allergisant ​faible 
  • ​Ortie_potentiel allergisant ​faible 

Présence en abondance à La Réunion :

  • Marguerite commune_potentiel allergisant faible 
  • Euphorbe, Ricin, Queue de chat_potentiel allergisant modéré
  • Mimosa, Acacia_ potentiel allergisant faible
  • Graminées, Canne à sucre_potentiel allergisant fort

​ 4- Les pics polliniques ne sont pas les mêmes à St-Denis et à St-Paul !

Le bilan de la surveillance des pollens et des spores de moisissures sur les communes de St-Denis et St-Paul sur la période 2010/2013 indique la présence des mêmes allergènes dans les deux agglomérations. Mais ces allergènes ne sont pas présents en même quantité et les pics polliniques ne surviennent pas au même moment de l’année.

5- 50 % à 80 % des asthmes sont d'origine allergique*

L'allergie peut se manifester par un asthme plus ou moins sévère. Dans son rapport de novembre 2017, l'ANSES indique que la prévalence, la morbidité et la mortalité liées à l'asthme sont plus élevées à La Réunion qu'en France hexagonale. Pour autant, en l'absence d'études disponibles, le lien de causalité ne peut pas être fait entre ces pathologies et l'exposition aux pollens ou aux moisissures.

6- L’allergie aux protéines du lait de vache est considérée comme l'une des plus fréquentes allergies alimentaires chez les enfants

Pour en savoir plus sur cette allergie, l'Association Française pour la Prévention des Allergies invite à consulter le site institutionnel www.allergieaulaitdevache.fr auquel l'association a contribué. Ce site a pour vocation d’informer et de sensibiliser les parents concernés par l’allergie aux protéines du lait de vache.

 

*Le grand livre des allergies, Fédération française d’allergologie, Pr. B. Wallaert et Dr. J. Birnbaum, 2014

**Sondage OpinionWay, Allergie respiratoire aux acariens et handicap au quotidien, octobre 2016

 

Sources

Pollens : recommandations sanitaires — Ministère de la solidarité et de la santé

Pollens et moisissures de l’air ambiant dans les Outre-Mer : mieux les connaître pour mieux évaluer leurs impacts sur la santé — Anses

État des connaissances sur l’impact sanitaire des pollens et moisissures allergisants de l’air ambiant sur la population générale des départements et régions d’outre-mer— Avis de l’Anses

Le livre blanc des allergies respiratoires sévères — Association Asthme et Allergies

Prévention de l'allergie — AFPRAL